BAT va racheter le solde de Reynolds pour 49,4 milliards de dollars

par Paul Sandle
Partager

LONDRES (Reuters) - British American Tobacco (BAT) va débourser 49,4 milliards de dollars (46,4 milliards d'euros) pour racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American, créant ainsi le premier groupe de tabac coté après avoir relevé de plus de deux milliards de dollars son offre initiale.

Après avoir gagné plus de 1% dans la foulée de l'annonce de cette acquisition, le titre BAT reculait vers 12h00 GMT de 0,62% à 47,27livres, faisant moins bien que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au luxe et aux biens de consommation courante (-0,44%).

A Wall Street, dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Reynolds prend plus de 3%.

Les actionnaires de Reynolds, dont BAT détient déjà 42% du capital, recevront 29,44 dollars en numéraire et 0,5260 action BAT pour chaque titre Reynolds détenu, ce qui représente une prime de 26% par rapport au cours de clôture du 20 octobre, soit juste avant la première offre de BAT.

En novembre, Reynolds, qui fabrique notamment les cigarettes Camel et Newport, avait rejeté cette première proposition, à 47 milliards de dollars, la jugeant trop basse.

Le rachat de la totalité de Reynolds, ainsi valorisé à quelque 86 milliards de dollars, signe le retour de BAT sur le marché américain, à la fois lucratif et très réglementé, après 12 ans d'absence.

Le nouveau géant du tabac sera le seul avoir une présence de premier plan aussi bien aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

400 MILLIONS DE DOLLARS D'ÉCONOMIES DE COÛTS

Nicandro Durante, directeur général de BAT, souligne que la réunion des deux groupes donnera naissance à une entité possédant un portefeuille de marques comprenant Newport, Camel, Kent, Lucky Strike et Pall Mall. Il

"Cela va créer un fabricant de tabac et de produits de nouvelle génération (NGP) mondial, avec un accès direct pour nos produits sur le marché le plus attractif du monde", a-t-il dit mardi.

Selon les analystes, le rachat de Reynolds par BAT pourrait déclencher d'autres rapprochements dans un secteur en pleine contraction avec la tendance des habitants des pays occidentaux à arrêter de fumer.

Selon RBC Capital Markets, si BAT parvient à atteindre son programme d'économies de coûts d'au moins 400 millions de dollars fixé dans le cadre du rachat de Reynolds, l'opération serait financièrement neutre pour l'action BAT.

"Nous pensons que cette transaction est pertinente d'un point de vue stratégique et opérationnel et que, d'un point de vue financier, elle est neutre", poursuit le courtier.

"Ceci étant dit, une acquisition financièrement neutre ne change pas notre opinion selon laquelle l'action BAT est déjà bien valorisée."

Lors d'une conférence, Ben Stevens, directeur financier de BAT, a dit avoir "beaucoup plus de certitudes" sur la possibilité d'arriver à l'objectif de 400 millions de réduction des coûts avec Reynolds, précisant qu'il serait atteint en trois ans.

(Benoit Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS