BAT pessimiste pour les ventes de cigarettes, le titre chute

(Reuters) - British American Tobacco (BAT), numéro deux mondial du tabac, a mis en garde mercredi contre la perspective d'une baisse plus prononcée des ventes de cigarettes dans le monde, principalement en raison du recul de la demande aux Etats-Unis, son principal marché, ce qui fait chuter le titre à la Bourse de Londres.
Partager
BAT pessimiste pour les ventes de cigarettes, le titre chute
British American Tobacco (BAT), numéro deux mondial du tabac, a mis en garde mercredi contre la perspective d'une baisse plus prononcée des ventes de cigarettes dans le monde, principalement en raison du recul de la demande aux Etats-Unis, son principal marché, ce qui fait chuter le titre à la Bourse de Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

Cet avertissement met en lumière les défis auxquels l'industrie du tabac doit faire face car les fumeurs, en particulier aux Etats-Unis, se tournent vers des substituts moins nocifs comme les cigarettes électroniques et les produits de vapotage.

BAT, propriétaire des marques Lucky Strike et Dunhill, a dit s'attendre à ce que les volumes de l'industrie mondiale baissent d'environ 3,5% cette année, alors qu'il avait précédemment estimé la baisse à 3%.

Le titre perdait près de 5% dans l'après-midi, lanterne rouge de l'indice londonien FTSE 100 (-0,58%).

"Il y a quelques prises de bénéfices mais le titre souffre toujours des changements plus vastes du secteur", a déclaré David Madden, analyste chez CMC Markets. "Le groupe devra renforcer ses ventes liées au vapotage afin de dissiper le sentiment négatif plus général."

BAT a dit qu'il investirait dans ce qu'il appelle sa "nouvelle catégorie", dont la croissance des revenus approche de sa fourchette indicative annuelle, ce que les analystes ont interprété comme le signe d'une certaine faiblesse de cette activité.

BAT prévoit que les volumes vendus aux Etats-Unis, qui représentent plus du tiers de ses ventes, reculeront de 4% à 5%, contre une baisse estimée de 3,5-4,5% précédemment.

Son concurrent Imperial Brands a réitéré mardi sa prévision d'une baisse de 4,5% à 5% des volumes aux Etats-Unis pour 2019.

Philip Morris International, le numéro un mondial du tabac qui commercialise les Marlboro, a aussi signalé un ralentissement général des volumes de cigarettes.

Selon les analystes de Credit Suisse, les prévisions de BAT d'une baisse accrue en volume "ne sont pas une surprise, étant donné que le recul depuis le début de l'année aux Etats-Unis dépasse 5%".

En dépit des difficultés, BAT a réaffirmé ses objectifs pour cette année. Il prévoit une accélération des ventes de produits de vapotage et de cigarettes électroniques au second semestre. Ses prévisions d'une croissance de 30% à 50% du chiffre d'affaires de cette activité, à taux de change constants, sont cependant en deçà de l'estimation de 79% de Jefferies.

(Shashwat Awasthi et Muvija M à Bangalore, Helen Reid à Londres, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS