BASF restructure sa production de composants de cosmétiques

La société BASF Beauty Care Solutions France projette de regrouper sa production d’ingrédients pour cosmétiques en Meurthe-et-Moselle, entraînant la suppression de 90 postes à Lyon (Rhône).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

BASF restructure sa production de composants de cosmétiques

Ce projet de restructuration de la filiale de l’allemand BASF, numéro un mondial de la chimie, a été annoncé début octobre en comité d’entreprise. La fermeture envisagée du site de production lyonnais entraînerait la suppression de 90 emplois. Une partie des salariés concernés se verraient proposer un transfert à Pulnoy, en Meurthe-et-Moselle, où serait regroupée la production d’ingrédients pour cosmétiques de la société. Le site emploie déjà 90 personnes.

A Lyon, seule "l’activité de recherche serait maintenue", ce qui représente une trentaine d’emplois, a précisé à l’AFP un porte-parole de l’entreprise, qui a justifié le projet de restructuration par la "rude concurrence" et la "réglementation compliquée" qui "affecte notre activité". "Le marché mondial des cosmétiques est en mutation", a-t-il résumé.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Du côté de la CFTC, on souligne la position de "leader mondial des principes actifs cosmétiques" de l’entreprise, "qui dégage chaque année des bénéfices, même en périodes de crise". Le syndicat veut "préserver la totalité des emplois menacés". Un appel à la grève a été lancé sur le site lyonnais jeudi 17 octobre.

Timothée L’Angevin avec AFP

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS