Quotidien des Usines

BASF restructure sa production de composants de cosmétiques

, , , ,

Publié le

La société BASF Beauty Care Solutions France projette de regrouper sa production d’ingrédients pour cosmétiques en Meurthe-et-Moselle, entraînant la suppression de 90 postes à Lyon (Rhône).

BASF restructure sa production de composants de cosmétiques © Matinroel - Flickr - C.C.

Ce projet de restructuration de la filiale de l’allemand BASF, numéro un mondial de la chimie, a été annoncé début octobre en comité d’entreprise. La fermeture envisagée du site de production lyonnais entraînerait la suppression de 90 emplois. Une partie des salariés concernés se verraient proposer un transfert à Pulnoy, en Meurthe-et-Moselle, où serait regroupée la production d’ingrédients pour cosmétiques de la société. Le site emploie déjà 90 personnes.

A Lyon, seule "l’activité de recherche serait maintenue", ce qui représente une trentaine d’emplois, a précisé à l’AFP un porte-parole de l’entreprise, qui a justifié le projet de restructuration par la "rude concurrence" et la "réglementation compliquée" qui "affecte notre activité". "Le marché mondial des cosmétiques est en mutation", a-t-il résumé.

Du côté de la CFTC, on souligne la position de "leader mondial des principes actifs cosmétiques" de l’entreprise, "qui dégage chaque année des bénéfices, même en périodes de crise". Le syndicat veut "préserver la totalité des emplois menacés". Un appel à la grève a été lancé sur le site lyonnais jeudi 17 octobre.

Timothée L’Angevin avec AFP

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte