Basf renvoie la balle à Bayer

Partager


Le numéro un mondial de la chimie, l'allemand BASF accuse son concurrent Bayer de tromperie. Le groupe estime avoir été trompé lors du rachat, l'an dernier pour 1,2 milliard d'euros d'une série de fongicides et d'insecticides, dont le Fipronil, principe actif de l'insecticide Regent.
BASF accuse notamment son concurrent de lui avoir transmis des informations partielles sur les chiffres de ventes en Corée du Sud et au Brésil des produits concernés par la transaction. Dans le cas où il ne parviendrait pas à un accord à l'amiable, il envisage même une action en justice.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS