Barba va quitter Frontignan pour un site plus grand à Villeneuve-lès-Béziers

Afin de s’agrandir, le spécialiste de la transformation des produits de la mer Barba va déménager de Frontignan vers la ZAC La Méridienne de Villeneuve-les-Béziers, toujours dans l’Hérault. Un investissement de 8 millions d’euros qui couvrira la construction d’un bâtiment de 6 000 mètres carrés, où Barba devrait emménager début 2017.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Barba va quitter Frontignan pour un site plus grand à Villeneuve-lès-Béziers

Le groupe familial héraultais Barba, spécialisé dans l’importation et la transformation de produits de la mer (thon, espadon, céphalopodes...), a choisi de s’implanter sur un terrain de 3 hectares de la zone de La Méridienne à Villeneuve-les-Béziers, située à 60 kilomètres et 1 heure de route de Frontignan, toujours dans l’Hérault. "Cela nous rapproche d'une heure de notre filiale de production de Barcelone. La zone est moderne, a de l'espace, et est située au croisement des autoroutes A9 et A75, ce qui est parfait pour la distribution sur le marché national", commentent les frères Hervé et Benoît Barba, codirecteurs et 5e génération à la tête de l’entreprise - leur père préside le groupe.

Certification IFS

Barba se trouve à l’étroit sur son site historique de la zone industrielle de Frontignan, où il est implanté depuis 1993. "Nous avions déjà procédé à deux agrandissements sur ce site et il fallait prévoir l’avenir à 5 ou 10 ans", ajoute la direction.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe Barba va investir 8 millions d’euros pour construire ce nouveau bâtiment de près de 6 000 mètres carrés, qui abritera à la fois son siège et l'usine. Les travaux vont démarrer dès la fin février 2016 et le déménagement devrait intervenir début 2017. "Nous voulons obtenir avec cette nouvelle usine la certification IFS, assure Hervé Barba, pour ouvrir de nouveaux marchés en France et à l'export, notamment en Europe et vers les pays anglo-saxons. L'export est un relais de croissance."

Une croissance de 15 % par an

Le groupe, qui vend annuellement 6 000 tonnes de produits de la mer, a réalisé un chiffre d’affaires "supérieur à 30 millions en 2015, deux fois plus qu’il y a cinq ans. Nous sommes en croissance de 15 % l'an, alors que nous évoluons sur un marché qui croît en moyenne de 3,5 %", indique Hervé Barba.

Barba emploie environ 80 personnes, dont une quarantaine à Frontignan, 20 dans sa filiale de production de Barcelone ouverte en 2013, et une vingtaine dans sa filiale d’approvisionnement au Sri Lanka, ouverte en 2014. "Nous avons intégré l'amont pour nous rapprocher de la ressource. Nous importons de tous les océans", explique Hervé Barba. Le groupe envisage de recruter une vingtaine de personnes dans les années à venir.

Sylvie Brouillet

Sylvie Brouillet Correspondante en Occitanie

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS