L'Usine Energie

Barack Obama livre son héritage énergétique dans "Science" et met en garde Donald Trump

, ,

Publié le

Dans le journal scientifique Science, Barack Obama assure que rien ne pourra arrêter la transition énergétique engagée sous son mandat… Pas même un Donald Trump ouvertement climato-sceptique.

Barack Obama livre son héritage énergétique dans Science et met en garde Donald Trump

C’est la première fois que le prestigieux journal scientifique "Science" accueille un texte d’un Président américain. Généralement, ce sont les publications de chercheurs qui alimentent ses pages. Mais cette fois, le sujet est suffisamment important pour faire exception. Dans l’édition du 13 janvier, c’est Barack Obama qui prend la plume pour livrer sa vision climatique et énergétique. Le long texte sonne à la fois comme un testament destiné au peuple américain et un avertissement pour son successeur Donald Trump.

Tout au long de l’article, le démocrate fait comprendre que, quoi que fasse le futur Président, rien ne pourra stopper la révolution en marche dans le pays vers les énergies renouvelables. Il insiste également sur le fait que diminuer les émissions de CO2 est un bénéfice économique pour le pays. "Sans prendre en compte les politiques de court terme, (je) suis confiant sur le fait que la tendance vers une économie basée sur les énergies propres, qui a émergé pendant ma présidence, continuera", écrit-il.

Le bénéfice de l’accord de Paris

"Les émissions de CO2 du secteur énergétique ont chuté de 9,5 % entre 2008 et 2015 tandis que l’économie a crû de plus de 10 %", rappelle-t-il. "Malgré les incertitudes politiques auxquelles nous faisons face, je reste convaincu qu’aucun pays n’est mieux préparé à affronter le changement climatique et à tirer les bénéfices d’un futur bas carbone que les Etats-Unis et que continuer la participation dans le processus de Paris fournira de grands avantages pour le peuple américain et la communauté internationale", assure-t-il.

Ces recommandations sont une réponse au climato-scepticisme de Donald Trump qui remet en cause la réalité du changement climatique. Il annonce ainsi vouloir revenir sur les engagements de baisse de CO2 des Etats-Unis et apporter des aides aux états producteurs charbon qui ont perdu de nombreux emplois depuis 2008. De plus, le nouveau patron de Washington assure qu’il retirera les Etats-Unis de l’Accord de Paris. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte