Barack Obama demande à Wall Street de se rallier à la réforme

Publié le

NEW YORK (Reuters) - Le président américain Barack Obama a appelé jeudi Wall Street à renoncer à son opposition à la réforme de la régulation financière, en prévenant que les Etats-Unis risquaient de connaitre une nouvelle crise financière faute d'une adoption au Congrès de ce projet.

Devant des dirigeants du secteur financier à New York, le successeur de George W. Bush à la Maison Blanche a exhorté Wall Street à "nous rejoindre, au lieu de nous combattre dans cet effort."

"Il est essentiel que nous tirions les leçons de cette crise, ne nous condamnons donc pas à ce qu'elle se répète", a déclaré Barack Obama.

"Et ne vous y trompez pas, c'est exactement ce qui arrivera si nous laissons passer cette opportunité, une issue qui est inacceptable pour moi et pour le peuple américain."

Caren Bohan, Ross Colvin, Tabassum Zakaria et Matt Spetalnick; Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte