Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Baptême du feu pour la navette européenne

Hassan Meddah

Publié le

Baptême du feu pour la navette européenne
La capsule devra suporter une température de 1?600 °C.

Si l’Europe veut être capable de faire revenir des astronautes sur Terre, elle se doit de maîtriser les technologies de rentrée dans l’atmosphère. Son agence spatiale a ainsi finalisé un démonstrateur de navette, qui sera lancé le 18 novembre depuis Kourou (Guyane). Lors du vol de descente, au moment de rentrer dans l’atmosphère, les pièces les plus exposées (le nez, les bords d’attaque et l’intrados) devront résister durant une vingtaine de minutes à des températures avoisinant les 1 600 °C. Sur les 40 industriels et partenaires participant à ce programme piloté par Thales Alenia Space, Herakles, la filiale de Safran spécialisée dans la propulsion des fusées et missiles, apporte sa maîtrise des composites à matrice céramique qui assureront la protection thermique. Pour sa part, Dassault Aviation a défini la forme de l’appareil… sans aile mais capable de dissiper la chaleur tout en bénéficiant de suffisamment de portance. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus