Banques, Norsk Hydro, Philips... Toute l'actualité du 03/01/02

Partager

Si l'introduction de l'euro est saluée comme un succès, la grève des banques a fait un flop, constate La Tribune. Le mouvement a été suspendu. En général, le taux de grévistes n'a pas dépassé 20%, estiment Les Echos. Les accords salariaux conclus au niveau des établissements ont coupé l'herbe sous le pied des organisations syndicales qui demandaient un accord de branche.

Les banques ont a peine pris le temps de se féliciter de la réussite de l'euro (et de l'échec de la grève), qu'elles reprennent leur thème habituel : la facturation des paiements. En effet, avec la disparition du franc disparaît aussi l'interdiction de la rémunération des comptes - ce qui ouvre la voie pour la facturation des chèques, expliquent Les Echos. Mais un nouveau thème fait son apparition : la révision de la facturation des paiements par carte.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Quant à l'euro lui-même, cette première journée lui a plutôt réussi, puisqu'il a franchi la barre symbolique des 0,9 dollar, et enregistré une forte hausse face à la livre sterling, remarquent Les Echos. Le quotidien rappelle tout de même que la monnaie européenne a perdu 22% de sa valeur face au dollar depuis son arrivée sur le marché en janvier 1999. Mais ce n'est pas une fatalité, selon les experts.

Pharmacie : Merck et Schering annoncent qu'ils ont obtenu des résultats décevants pour le médicament qu'ils développent en commun, rapporte le Financial Times. Les deux laboratoires voulaient comibiner en une seule pilule le traitement anti-allergie de Schering et le médicament contre l'asthme de Merck. Mais les tests cliniques ne montrent pas d'amélioration significative. Ces mauvais résultats pourraient enterrer le projet, au moment où les deux firmes cherchent à regarnir leur " pipe-line " de produits, pour faire face à l'expiration des brevets sur leurs médicaments.

Norsk Hydro, le conglomérat norvégien qui va racheter VAW Aluminium à l'allemand E.ON, s'apprêterait à supprimer 1000 emplois dans sa division métallurgie, selon la presse norvégienne citée par La Tribune.

Philips a annoncé hier la vente d'une partie de son usine du Mans au britannique European Telecom, pour 500.000 euros. European Telecom devrait reprendre 597 salariés du site, précisent Les Echos.

La Tribune revient sur les bons chiffres du marché automobile français en 2001 (+5,7%). Une année qui a particulièrement profité à PSA (+15,6%). Selon plusieurs experts, le marché automobile européen devrait baisser sensiblement en 2002, mais la France devrait s'en tirer honorablement, avec une baisse de 2% environ.

L'industrie américaine bientôt sortie de la récession ? Plusieurs indices portant sur les commandes et les approvisionnements laissent penser que le secteur manufacturier américain est sur le point d'en finir avec un déclin qui a duré un an et demi, indique le Wall Street Journal Europe. En Europe, l'industrie de la zone euro donne aussi des signes de rétablissement. Après 9 mois consécutifs de contraction, le secteur manufacturier pourrait avoir touché le fond. C'est la hausse de l'indice des directeurs d'achats qui incite le WSJ à l'optimisme.

Sachez enfin que les budgets informatiques ds grandes entreprises devraient croître de 2,7% cette année (contre une baisse de 1,1% l'an dernier), selon une enquête de Merril Lynch. En Europe, la hausse serait même de 4%. Mais il convient de prendre ces chiffres avec quelques précautions : en 2001, les responsables informatique avaient prédit une hausse de 9% de leur budget. C'est dans le Financial Times.

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS