Banque publique d'investissement : top départ du chantier

Il faudra patienter jusqu’au premier trimestre 2013 pour voir naître la version définitive de la Banque publique d’investissement. Elle rapprochera les différentes entités existantes des activités de fonds propres et de prêt dans une holding qui donnera des orientations stratégiques d’investissement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Banque publique d'investissement : top départ du chantier

Créer un grand pôle public du financement était l’une des promesses phares de François hollande lors de la campagne. Pour le ministre de l’économie, Pierre Moscovici, il était donc important de lancer le chantier de la création de la banque publique d’investissement avant même les élections législatives. CE mercredi 6 juin, le locataire de Bercy a présenté en conseil des ministres un point d’étapes sur les grandes lignes de sa mise en place. "Une réforme que je piloterai en liaison avec Arnaud Montebourg", a précisé le ministre de l’économie, pour prévenir le bras de fer avec son collège du gouvernement, le ministre du redressement productif qui entend bien aussi garder la main sur ce dossier.

Pour les entreprises, le changement n’est pas pour maintenant. La loi de développement économique et social, qui devrait créer la BPI et définir ses nouveaux moyens d’intervention ne devrait pas être adoptée « avant le premier trimestre 2013 ». A Bercy, Une mission de préfiguration de la banque publique d’investissement vient d’être lancée pour réfléchir à la forme du rapprochement entre les différentes entités publiques. Elle doit rendre ses conclusions le 30 juillet. Les premières opérations capitalistiques concernant Oséo et le FSI pourraient avoir lieu à l’automne. Pendant ce temps, une « large concertation » avec tous les acteurs du financement sera menée. La place accordée aux régions, dont François Hollande a fait un axe crucial de sa politique industrielle devrait être débattue.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sur la forme, la future banque publique (surnommée « BPI ») devrait prendre la forme d’une holding regroupant l’ensemble des dispositifs publics existants organisés sur deux entités : d’un côté serait regroupé les activités de fonds propres, portés par le FSI et CdC entreprises. De l’autre les activités de prêts et de garanties assurés par Oséo actuellement. Derrière le montage, l’objectif est de faire de la banque publique un instrument "plus stratégique". "La holding donnera les orientations stratégiques d’investissement", souligne Pierre Moscovici, alors que les acteurs du financement public affichent parfois des stratégies concurrentes actuellement.

En attendant, Pierre Moscovici a promis la mise en place de « guichet d’entrée unique » en régions pour les PME, afin de rendre le dispositif plus simple.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS