Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bang & Olufsen avertit sur son CA, abandonne ses objectifs à 3 ans

Publié le

(Reuters) - Bang & Olufsen a annoncé mardi qu'il revoyait à la baisse ses prévisions de résultats pour l'exercice 2018-2019, qu'il abandonnait ses objectifs stratégiques à trois ans et qu'il interrompait son programme de rachat d'actions, le groupe danois de produits audiovisuels haut de gamme pâtissant notamment d'un recul inattendu des revenus générés par ses téléviseurs.

Bang & Olufsen avertit sur son CA, abandonne ses objectifs à 3 ans
Bang & Olufsen a annoncé mardi qu'il revoyait à la baisse ses prévisions de résultats pour l'exercice 2018-2019, qu'il abandonnait ses objectifs stratégiques à trois ans et qu'il interrompait son programme de rachat d'actions, le groupe danois de produits audiovisuels haut de gamme pâtissant notamment d'un recul inattendu des revenus générés par ses téléviseurs. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader
© Heinz-Peter Bader

Dans un communiqué, la société, qui avait déjà averti sur son chiffre d'affaires le 20 décembre, dit également avoir pris du retard dans la réorganisation de son réseau de distribution, qui passe notamment par une diminution du nombre de points de vente.

"Les résultats du troisième trimestre ne sont clairement pas satisfaisants. Nous avons surestimé la vitesse à laquelle nous sommes en mesure de transformer notre réseau de distribution (...) Quand on ajoute à cela la baisse inattendue des revenus télévision au cours de la période, nous avons été amenés à réévaluer nos perspectives pour l'année", déclare Henrik Clausen, directeur général de Bang & Olufsen.

Pour l'exercice 2018-2019, clos le 31 mai, le groupe anticipe désormais une baisse de quelque 10% de son chiffre d'affaires, une marge opérationnelle comprise entre 4% et 5% et une génération de trésorerie négative allant de -200 millions à -250 millions de couronnes danoises (-26,8 à -33,5 millions d'euros).

Jusqu'ici Bang & Olufsen avait prévu un niveau de ventes inchangé par rapport à 2017-2018, une rentabilité allant de 7% à 9% et un free cash flow positif, supérieur à 100 millions de couronnes.

Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires de Bang & Olufsen a baissé de 18%, à 710 millions de couronnes, le recul des revenus tirés des téléviseurs s'expliquant essentiellement par le fait que les détaillants ont puisé dans leurs stocks pour vendre leurs produits.

"Les revenus TV devraient se normaliser au cours du quatrième trimestre mais ceci s'accompagne d'un degré considérable d'incertitudes", note le groupe.

Dans ce contexte, Bang & Olufsen renonce à ses projections, précisées en janvier, de faire croître son chiffre d'affaires de 10% au cours des exercices 2019-2020 et 2020-2021. Il a également décide d'interrompre son programme de rachat d'actions, lancé le 3 septembre.

Au cours de clôture de lundi de 81,40 couronnes, le titre Bang & Olufsen est en repli de 8,4% depuis le début de l'année après avoir plongé de 40,5% en 2018 et ce notamment en raison de la chute de 34,3% du titre sur la seule séance du 20 décembre à la suite du précédent "profit warning" du groupe.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Gilles Guillaume)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle