Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Bamesa implante une usine de découpe d’acier à Tanger pour servir Renault

, , , ,

Publié le

Le groupe espagnol Bamesa achève son investissement dans une usine de découpe industrielle d’acier plat qui sera opérationnelle avant l'été. Elle vise à servir le marché marocain et surtout l’usine Renault de Tanger.

Bamesa implante une usine de découpe d’acier à Tanger pour servir Renault
Usine Bamesa (dr)

Spécialisé dans la découpe d’acier plat au carbone, le groupe espagnol Bamesa  est en train de mettre la dernière main à sa nouvelle installation sur TFZ, la zone franche d’exportation de Tanger.

L’usine dénommée SSC (Steel service center) Tanger s’étend dans une première phase sur 11 000 m² couverts. Elle sera dotée d’importants équipements de levage (pont de 30 tonnes sous 10 m.) et des dernières technologies de découpe. Cette première implantation de Bamesa au Maroc est surtout motivée par la présence de l’usine Renault-Melloussa qui est un des clients du groupe.

L'acier plat qui sera découpé dans l'usine de Bamesa doit donc prendre le chemin des presses d'emboutissage de Renault ou de ses sous-traitants de la région.

Le site qui travaillera à partir de coils importés montera en puissance en fonction des cadences de Renault Mellousa. Ce site du constructeur français doit produire cette année 100 000 véhicules, après les 50 000 de l’an dernier.

Il doit atteindre 170 000 véhicules par  an sur sa première ligne d’ici à deux ou trois ans. Sans compter la nouvelle ligne d’assemblage qui doit être lancée avant l’automne.

Le groupe catalan Bamesa, basé à Barcelone, opère dans la découpe d’acier à l’échelle industrielle essentiellement pour l’automobile mais aussi l’électroménager ou le secteur de la mécanique.

En incluant l’Espagne, il possède une quinzaine de centres de services dans le sud de l’Europe (Turquie, Portugal, Roumanie) et est notamment présent en France à Bonneuil-sur-Marne.

Un marché dominé par ArcelorMittal et ThyssenKrupp

Bamesa revendique pour toutes ses usines une capacité totale de traitement de 2,5 millions de tonnes par an. Le marché de la découpe très fragmenté en Europe y est traditionnellement dominé par les filiales intégrées des grands sidérurgistes surtout ThyssenKrupp et ArcelorMittal (avec qui Bamesa a d'ailleurs été longtemps lié). Mais, il compte de nombreux opérateurs indépendants tels Klöckner ou Jacquet Metal services.

Selon des données de ThyssenKrupp, Bamesa détiendrait environ 1% du marché européen de la découpe chiffré en 2010 à 70 milliards d'euros.

L’investissement de Bamesa à Tanger qui a fait l’objet d’une convention avec l’État marocain s’élèverait à terme jusqu'à 20 à 30 millions d’euros, selon différentes sources. Dans une deuxième phase, la taille du site pourrait être doublée.

L’ingénierie du site qui s’étend au total sur 37 000 m² a été réalisée par le cabinet d’ingénierie espagnol Grupotec. Les travaux avaient débuté en mars 2012. L’usine devrait entrer en plein fonctionnement dans les semaines qui viennent.


Pierre-Olivier Rouaud

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus