Balade photographique sur l’industrie dans l'Oise

Le festival Usimages, dans l’Oise, propose 16 expositions de photographies autour du thème de l’industrie. Depuis les passionnés d’esthétique industrielle contemporaine jusqu’aux nostalgiques d’une époque où l’industrie était omniprésente dans le paysage, chacun pourra trouver des attraits à se lancer dans cette balade.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Balade photographique sur l’industrie dans l'Oise

"Salles énormes, couloirs sans fin, sas massifs, signes cryptiques, tout est connecté par un enchevêtrement de câbles et de tuyaux..." C’est ainsi Luca Zanier, photographe, parle des centrales électriques helvétiques qu’il a immortalisées. Dans son travail, il veut faire découvrir "la dissolution de la technique dans l’esthétique." Sa présentation "Space and energy" est l’une des 16 expositions du festival Usimage.

Pour les week-ends d’avril et les ponts du mois de mai les amateurs de patrimoine industriel ont en effet une destination toute trouvée : l’Oise. Du 4 avril au 31 mai, la communauté d’agglomération Creilloise propose une plongée dans l’industrie d’hier et d’aujourd’hui entre Creil, Nogent-sur-Oise, Villers-Saint-Paul... Les projets sont variés. Si Luca Zanier montre des centrales nucléaires contemporaines, Xavier Antoinet et Arthur Mettetal s’intéressent à la poésie des cheminée d’usines dans le Nord-pas de calais qui ont cessé de fumer mais s’inscrivent toujours dans le paysage dans leur exposition "Signal industriel".

Des projets originaux

On trouve aussi des expositions qui au-delà d’un simple accrochage de photos relèvent d’un véritable projet. C’est le cas de l’exposition de Bart Sorgedager, un Hollandais qui depuis 20 ans propose aux directions d’usine destinées à la fermeture de réaliser un livre de photos à destination du personnel. Dans son exposition "Adieu aux cheminées", il explique "qu’il y a tant d’argent investi dans une fermeture d’usine, que les coûts de réalisation d’un ouvrage de photographies sont à cet égard relativement petites" et ce témoignage du quotidien est très apprécié des salariés. Il a réalisé 8 livres de ce type et présente à Nogent-sur-Oise une usine de chariot élévateur situé aux Pays-Bas. D’autres expositions présentent le témoignage de sites toujours en activité. C’est le cas de l’usine Khulman de Villers-Saint-Paul créé en 1917, passé depuis sous le contrôle d’Arkema, qui a monté un service photographique dans les années 70 pour suivre ses productions et contrôler son image ou encore de l’exposition "L’âge de l’air" qui dévoile des sites d’Airbus à Nantes, Saint Nazaire, Méaulte ou Rochefort.

Anne-Sophie Bellaiche

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS