Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Baisse modérée de l’emploi industriel en 2012

Cécile Maillard ,

Publié le

L’industrie comptait 3,2 millions de salariés en 2012, soit 15 000 de moins qu’en 2011. La baisse continue, mais moins fortement qu’en 2011.

Baisse modérée de l’emploi industriel en 2012 © D.R.

Les entreprises citées

Le nombre de salariés français n’a pas bougé entre 2012 et 2011, pour se maintenir à 17,9 millions dans le secteur concurrentiel. La nouvelle n’est pas forcément bonne, puisque dans le même temps, la population active a continué de croître. Elle a augmenté de 2% en 5 ans, pour 0,7% d’emplois supprimés dans le même temps.

Ce sont surtout les petites entreprises qui ont souffert : selon les données publiées jeudi de l’Acoss, qui pilote les Ursaff, 108.000 emplois ont été détruits en 2012 dans les TPE de moins de 10 salariés, tandis que les entreprises de plus de 10 salariés créaient 105.000 emplois. Dans les services aux entreprises, c’est l’intérim qui est le plus touché, avec une chute spectaculaire de ses effectifs de 6,9% en un an, soit 44.000 suppressions de postes, après deux années de hausse.

Bois et papiers durement touchés, l’aéronautique en pleine forme

L’industrie, avec 3,2 millions d’emplois, continue de perdre des emplois, mais à un rythme moins catastrophique qu’en 2009. Entre 2011 et 2012, 15000 emplois industriels ont disparu, une diminution de 0,4%, contre 0,5% entre 2010 et 2011. Le secteur le plus touché est celui des bois et papiers, avec 6000 emplois en moins (-3,1%), suivi par habillement/textile/cuir (-2,4%), plastique (-1,7%) et fabrication d’équipements électriques (-1,6%). A l’inverse, portée par l’aéronautique (+6,1%) et la construction navale (+ 4,7%), la fabrication de matériels de transports est en hausse, malgré une baisse des effectifs de l’automobile, limitée à 0,6%. Progressent également de 3000 postes chacun la production et distribution d’eau (+2%), ainsi que la production et distribution d’électricité et gaz (+1,6%). Depuis 2007, l’industrie a perdu 9,4% de ses effectifs (25% dans le textile, 13% dans la métallurgie), l’interim 23%...

En revanche, en 2012, le pouvoir d’achat des salariés de l’industrie a progressé, et un peu plus que la moyenne : alors que l’inflation était de 1,9%, les salaires de l’industrie ont progressé de 2,5% contre 2,2% en moyenne en France.

Cécile Maillard


Bilan MS&Emploi 2012 by L'Usine Nouvelle

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle