Baisse modérée de l’emploi industriel en 2012

L’industrie comptait 3,2 millions de salariés en 2012, soit 15 000 de moins qu’en 2011. La baisse continue, mais moins fortement qu’en 2011.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Baisse modérée de l’emploi industriel en 2012

Le nombre de salariés français n’a pas bougé entre 2012 et 2011, pour se maintenir à 17,9 millions dans le secteur concurrentiel. La nouvelle n’est pas forcément bonne, puisque dans le même temps, la population active a continué de croître. Elle a augmenté de 2% en 5 ans, pour 0,7% d’emplois supprimés dans le même temps.

Ce sont surtout les petites entreprises qui ont souffert : selon les données publiées jeudi de l’Acoss, qui pilote les Ursaff, 108.000 emplois ont été détruits en 2012 dans les TPE de moins de 10 salariés, tandis que les entreprises de plus de 10 salariés créaient 105.000 emplois. Dans les services aux entreprises, c’est l’intérim qui est le plus touché, avec une chute spectaculaire de ses effectifs de 6,9% en un an, soit 44.000 suppressions de postes, après deux années de hausse.

Bois et papiers durement touchés, l’aéronautique en pleine forme

L’industrie, avec 3,2 millions d’emplois, continue de perdre des emplois, mais à un rythme moins catastrophique qu’en 2009. Entre 2011 et 2012, 15000 emplois industriels ont disparu, une diminution de 0,4%, contre 0,5% entre 2010 et 2011. Le secteur le plus touché est celui des bois et papiers, avec 6000 emplois en moins (-3,1%), suivi par habillement/textile/cuir (-2,4%), plastique (-1,7%) et fabrication d’équipements électriques (-1,6%). A l’inverse, portée par l’aéronautique (+6,1%) et la construction navale (+ 4,7%), la fabrication de matériels de transports est en hausse, malgré une baisse des effectifs de l’automobile, limitée à 0,6%. Progressent également de 3000 postes chacun la production et distribution d’eau (+2%), ainsi que la production et distribution d’électricité et gaz (+1,6%). Depuis 2007, l’industrie a perdu 9,4% de ses effectifs (25% dans le textile, 13% dans la métallurgie), l’interim 23%...

En revanche, en 2012, le pouvoir d’achat des salariés de l’industrie a progressé, et un peu plus que la moyenne : alors que l’inflation était de 1,9%, les salaires de l’industrie ont progressé de 2,5% contre 2,2% en moyenne en France.

Cécile Maillard


Bilan MS&Emploi 2012 by L'Usine Nouvelle

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS