Baisse inattendue du bénéfice annuel de Givaudan

ZURICH (Reuters) - Givaudan, fabricant suisse d'arômes et de parfums, a fait état vendredi d'une baisse inattendue de près de 8% de son bénéfice net en 2018, en raison d'une hausse des coûts de financement et des pertes de change.
Partager
Baisse inattendue du bénéfice annuel de Givaudan
Givaudan, fabricant suisse d'arômes et de parfums, a fait état vendredi d'une baisse inattendue de près de 8% de son bénéfice net en 2018. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le bénéfice net s'est élevé l'année dernière à 663 millions de francs suisses (588 millions d'euros), contre 720 millions de francs en 2017, un résultat bien en deçà des 727 millions attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

Les coûts de financement ont grimpé à 55 millions de francs contre 42 millions l'année dernière, principalement liés au rachat de Naturex, spécialiste français des ingrédients naturels, pour 1,3 milliard d'euros. Le taux d'imposition du groupe a également augmenté.

Givaudan a acquis Naturex, qui développe des ingrédients à partir d'extraits de plantes, afin de se concentrer davantage sur les arômes naturels pour mieux répondre à l'évolution de la demande des consommateurs.

L'entreprise genevoise a également indiqué que les autres frais financiers avaient presque doublé à 56 millions de francs, "principalement en raison de pertes accrues de devises étrangères sur des marchés où elles ne pouvaient pas être couvertes, notamment en Argentine".

Les ventes à périmètre comparable ont augmenté de 5,6% à 5,5 milliards de francs en 2018, soit une hausse supérieure à celle de 5,1% attendue par le consensus Reuters.

Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs d'une croissance annuelle de ses ventes de 4% à 5% et d'un flux de trésorerie disponible de 12% à 17% de son chiffre d'affaires.

Il propose une hausse de son dividende de 3,4% à 60 francs par action.

Le titre perdait 3,1% dans les premiers échanges à la Bourse de Zurich.

(John Revill, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS