Baisse en vue en Europe, l'appétit pour le risque reflue

par Marc Angrand
Partager
Baisse en vue en Europe, l'appétit pour le risque reflue
Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi malgré les nouveaux records inscrits la veille par Wall Street, un rapport de la Réserve fédérale américaine soulignant les risques pour les marchés incitant les investisseurs à la prudence avant plusieurs indicateurs sur les prix aux Etats-Unis et en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi malgré les nouveaux records inscrits la veille par Wall Street, un rapport de la Réserve fédérale américaine soulignant les risques pour les marchés incitant les investisseurs à la prudence avant plusieurs indicateurs sur les prix aux Etats-Unis et en Chine.

Les contrats à terme sur indices suggèrent un repli de 0,18% pour le Dax à Francfort, de 0,27% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,28% pour l'EuroStoxx 50. Quant au CAC 40 à Paris, qui reste sur huit séances de hausse d'affilée, il pourrait céder autour de 0,3% selon les premières indications disponibles.

Dans son rapport semestriel sur la stabilité financière publié lundi, la Fed explique que les craintes d'une accélération durable de l'inflation et d'un resserrement des politiques monétaires sont devenues les principales préoccupations des investisseurs, prenant le pas sur la pandémie de COVID-19.

Une nouvelle dégradation de la situation sanitaire, une remontée rapide des taux et des tensions accrues sur l'immobilier chinois figurent en outre selon elle parmi les principaux risques à court terme.

Ce constat est susceptible d'inciter un peu plus à la prudence des investisseurs qui ont salué lundi les chiffres meilleurs qu'attendu du commerce extérieur chinois et l'adoption par le Congrès américain du plan Biden pour les infrastructures mais attendent désormais les chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis, principal rendez-vous macroéconomique de la semaine.

La séance en Europe pourrait être animée par l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, attendu en baisse, puis par les interventions publiques de plusieurs dirigeants de banques, dont Christine Lagarde pour la Banque centrale européenne (BCE) à partir de 13h00 GMT, mais aussi Jerome Powell pour la Fed et Andrew Bailey pour la Banque d'Angleterre.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse lundi, saluant ainsi l'adoption par le Congrès américain du plan d'investissement dans les infrastructures voulu par le président Joe Biden, même si les gains ont été limités par la baisse du cours de Tesla.

L'indice Dow Jones a gagné 0,29%, ou 104,27 points, à 36.432,22, le Standard & Poor's 500 a pris 4,17 points (+0,09%) à 4.701,70 et le Nasdaq Composite a avancé de 10,77 points (+0,07%) à 15.982,36.

Les secteurs de l'industrie (+0,39%) et des matériaux (+1,23%) ont fini dans le vert à la suite de l'adoption par le Congrès américain samedi du plan de 1.000 milliards de dollars d'investissement dans les infrastructures.

Tesla a perdu 4,9% après le sondage organisé sur Twitter par le patron du constructeur automobile, Elon Musk, la majorité des participants ayant opté pour la vente de 10% de ses parts dans le groupe. Musk avait assuré qu'il se conformerait au résultat.

Les contrats à terme suggèrent pour l'instant une ouverture en légère baisse.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini la journée sur une baisse de 0,75% alors qu'il progressait à mi-séance, la hausse des valeurs technologiques, à commencer par SoftBank (+10,50%) après ses résultats, n'ayant pas suffi à compenser la dégradation générale du sentiment de marché.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai prend 0,29% mais le CSI 300 est quasi stable, les investisseurs semblant partagés entre les inquiétudes liées aux difficultés du secteur immobilier et l'annonce par la banque centrale d'un nouveau dispositif de crédit censé favoriser la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

CHANGES/TAUX

Le dollar amplifie son repli face aux autres grandes devises (-0,16%), dans l'attente des statistiques de mercredi sur l'inflation.

L'euro remonte ainsi au-dessus de 1,16 dollar.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans recule à 1,4758%, effaçant une partie de la hausse favorisée lundi par l'adoption du plan pour les infrastructures de l'administration Biden et par la demande mitigée suscitée par une adjudication à trois ans.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est hésitant après deux séances de hausse mais la tendance haussière semble loin d'être remise en cause après des indicateurs économiques rassurants aux Etats-Unis et en Chine et l'adoption du plan américain pour les infrastructures, de bon augure pour la demande.

Le Brent abandonne 0,02% à 83,45 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,1% à 82,01 dollars.

Les analystes spécialisés de JPMorgan estiment que la demande mondiale est désormais très proche de son niveau d'avant la pandémie et qu'elle devrait augmenter avec la poursuite de la reprise du trafic aérien.

(Édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS