Baisse des indicateurs d'activité industrielle au Maroc en juillet selon la Banque centrale

Le mois de juillet a connu une baisse des indicateurs d'activité du secteur industriel au Maroc par rapport au mois de juin. Les industriels de l'agro-alimentaire et de la chimie s'attendent cependant à une amélioration pour le prochain trimestre selon Bank Al-Maghrib. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Baisse des indicateurs d'activité industrielle au Maroc en juillet selon la Banque centrale
Abdellatif Jouahri, Gouverneur de Bank Al-Maghrib

En recul. Production, taux d'utilisation des capacités (TUC), ventes globales, commandes, les résultats de l'enquête mensuelle de conjoncture du mois de juillet de Bank Al-Maghrib (BAM) font ressortir une baisse des indicateurs industriels au Maroc par rapport au mois précédent. (voir le détail de l'étude ci-dessous)

Par secteur, la production de la branche agro-alimentaire aurait été en baisse en juillet notamment la sous-branche de l'industrie alimentaire. Alors que le TUC se serait stabilisé, les ventes globales, elles auraient cependant enregistré une amélioration.

Production et TUC de la branche textile habillement et cuir ont été marqués par une stagnation en juillet selon l'enquête de BAM devant des ventes globales qui auraient été en baisse et des nouvelles commandes de leur côté en hausse.

Dans la branche des industries chimiques et parachimiques, la production aurait enregistré une baisse face à une stagnation des ventes et une baisse des nouvelles commandes.

La production des industries mécaniques et métallurgiques aurait elle aussi enregistré une baisse au cours du mois de juillet par rapport au mois de juin. Les ventes et les nouvelles commandes auraient connu aussi une baisse sur la même période.

des améliorations attendues au cours du prochain trimestre

Les indicateurs de la branche électrique et électronique ressortiraient en baisse au même titre que les ventes et les nouvelles commandes.

Pour les trois prochains mois, seuls les chefs d'entreprises des industries agro-alimentaires et ceux des industries chimiques et parachimiques s'attendent à une amélioration de leur production et de leurs ventes.

A noter que l'enquête d'opinion mensuelle de conjoncture industrielle de Bank Al-Maghrib a été menée auprès d'un échantillon représentatif de 400 entreprises du secteur industriel et a enregistré un taux de réponse de 64%.

N.D.

BAM : enquête mensuelle de conjoncture Juillet 2015

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS