Baisse de Wall Street en vue en attendant l'inflation américaine

par Laetitia Volga
Partager
Baisse de Wall Street en vue en attendant l'inflation américaine
Les Bourses européennes reculent, à l'exception de Londres, mercredi à mi-séance, avant la publication des derniers chiffres de l'inflation américaine. À Paris, le CAC 40 perd 0,29% vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,18% et à Londres, le FTSE prend 0,5%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en baisse et les Bourses européennes reculent, à l'exception de Londres, mercredi à mi-séance, avant la publication des derniers chiffres de l'inflation américaine. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en baisse de 0,55% pour le Nasdaq, de 0,35% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,25% pour le Dow Jones.

À Paris, le CAC 40 perd 0,29% à 7.023,03 vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,18% et à Londres, le FTSE prend 0,5%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,1%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro baisse de 0,27% et le Stoxx 600 de 0,21%.

Après avoir enchaîné dernièrement des records grâce notamment aux résultats, les actions sont globalement délaissées alors que les craintes inflationnistes dans l'économie mondiale restent une importante source de préoccupation.

Les chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, publiés à 13h30 GMT, constituent une échéance importante pour des investisseurs incertains de l'impact de l'inflation sur la politique de taux de la Réserve fédérale.

La médiane des estimations des économistes interrogés par Reuters donne un chiffre de 4,3% en rythme annuel pour l'indice d'inflation de base "core CPI" après 4,0% en septembre.

"Une poursuite de la hausse des prix à la consommation [est] un scénario qui donnerait raison à ceux qui, au sein de la Fed, comme James Bullard, le président de la Fed de St Louis, ont récemment plaidé pour une hausse des taux l'année prochaine", a commenté Ricardo Evangelista, analyste senior chez ActivTrades.

Le marché a pris connaissance plus tôt de l'accélération des prix à la production en Chine le mois dernier au rythme le plus rapide depuis 1995 et de la confirmation d'une inflation IPCH à 4,6% en Allemagne.

VALEURS EN EUROPE

Le secteur pétrolier (+1,26%) signe la plus forte progression du jour, ce qui soutient le Footsie 100, après la hausse récente des cours du brut.

Du côté des valeurs, Crédit agricole recule de 1,05% après la publication de résultats trimestriels marqués notamment par le recul des revenus tirés des marchés de capitaux.

Alstom grimpe de 8,40%, largement en tête du CAC 40, après avoir fait état notamment d'un flux sortant de trésorerie moins important que redouté.

Parmi les fortes hausses du Stoxx 600, Marks & Spencer s'envole de 11,34%, au plus haut depuis près de deux ans, après un bénéfice semestriel au-dessus des attentes et le relèvement de ses perspectives annuelles.

La banque ABN Amro s'octroie 3,00% à Amsterdam, le distributeur Ahold Delhaize prend 3,58% après leurs publications.

L'équipementier sportif Adidas chute de 5,5% après des résultats et perspectives plombées par les tensions dans l'approvisionnement et un environnement de marché difficile en Chine.

Hors résultats, Valneva avance de 18,07% après l'annonce de l'approbation par la Commission européenne d'un accord d'achat anticipé d'un maximum de 60 millions de doses de son vaccin contre le COVID-19.

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans remonte à 1,483% après avoir reculé la veille au plus bas depuis le 24 septembre à 1,415% sur des réajustements de positions.

Du côté des emprunts d'Etat européens, le dix ans allemand est relativement stable, à -0,282%.

Le dollar prend 0,33% face à un panier de référence après trois séances de baisse et l'euro recule légèrement à 1,1544 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en baisse après avoir nettement profité la veille de la baisse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière alors que la demande de voyage reprend.

Le baril de Brent perd 0,04% à 84,75 dollars et le brut léger américain 0,44% à 83,78 dollars.

(Reportage Laetitia Volga)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS