Baisse de production à l'usine Spanghero de Castelnaudary

La société éclaboussée par le scandale de la viande de cheval attend le résultat de tests ADN pour signer de nouveaux contrats.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Baisse de production à l'usine Spanghero de Castelnaudary

L'activité de Spanghero tourne au ralenti depuis lundi 25 février. La société directement impliquée dans le scandale de la viande de cheval vendue pour de la viande de bœuf a réduit la cadence de son site de Castelnaudary (Aude), qui emploie 300 salariés. Sa branche transformation de viande tourne à environ 20 %de ses capacités et sa division plats cuisinés à 40-50 % a indiqué à l'AFP Christophe Giry, directeur commercial de l'usine.

Des clients attendent les résultats des tests ADN pour signer d'importants contrats, ce qui relancerait l'activité de l'usine a assuré la direction, qui estime perdre du chiffre d'affaires tous les jours.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette baisse de production intervient quatre jours après l'abandon de l’activité de négoce de viande, qui représente 2 % du chiffre d'affaire de la filiale du groupe coopératif Lur Berri. Vendredi 22 février, les autorités ont maintenu la suspension de l'agrément sanitaire de l'entreprise à la suite de la publication du rapport de la Brigade nationale d'enquête vétérinaire et phytosanitaire (BNEVP). Des mesures de chômage partiel ont également été prises pour la totalité des salariés du site audois.

Timothée L'Angevin

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS