Quotidien des Usines

Baisse de production à l'usine Spanghero de Castelnaudary

, , , ,

Publié le

La société éclaboussée par le scandale de la viande de cheval attend le résultat de tests ADN pour signer de nouveaux contrats.

Baisse de production à l'usine Spanghero de Castelnaudary © SalonIPA, Commons

Sommaire du dossier

L'activité de Spanghero tourne au ralenti depuis lundi 25 février. La société directement impliquée dans le scandale de la viande de cheval vendue pour de la viande de bœuf a réduit la cadence de son site de Castelnaudary (Aude), qui emploie 300 salariés. Sa branche transformation de viande tourne à environ 20 %de ses capacités et sa division plats cuisinés à 40-50 % a indiqué à l'AFP Christophe Giry, directeur commercial de l'usine.

Des clients attendent les résultats des tests ADN pour signer d'importants contrats, ce qui relancerait l'activité de l'usine a assuré la direction, qui estime perdre du chiffre d'affaires tous les jours.

Cette baisse de production intervient quatre jours après l'abandon de l’activité de négoce de viande, qui représente 2 % du chiffre d'affaire de la filiale du groupe coopératif Lur Berri. Vendredi 22 février, les autorités ont maintenu la suspension de l'agrément sanitaire de l'entreprise à la suite de la publication du rapport de la Brigade nationale d'enquête vétérinaire et phytosanitaire (BNEVP). Des mesures de chômage partiel ont également été prises pour la totalité des salariés du site audois.

Timothée L'Angevin

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte