L'Usine Matières premières

Baisse de la production mondiale d'acier en septembre

,

Publié le

La production sidérurgique chinoise ne dope plus les statistiques mondiales de l'acier.

Baisse de la production mondiale d'acier en septembre

La production mondiale d'acier a quitté les rails de la croissance ininterrompue sur lesquels la tirait la locomotive chinoise, indiquent les derniers chiffres publiés par World Steel, l'exIISI qui a changé de nom le 6 octobre. Pour le 4e mois consécutif elle s'est inscrite en baisse par rapport au mois précédent. Avec 108,43 millions de tonnes (Mt) en septembre 2008 elle a même reculé de 3,2% par rapport à septembre 2007. Pour les 9 premiers mois de l'année la production mondiale d'acier continue de progresser mais ralenti nettement, atteignant 1 035,85 Mt en hausse de 4,6% par rapport à l'année précédente.

C'est bien sur la baisse de la production chinoise d'acier qui est à l'origine de ce repli de la production mondiale. En baisse pour le 3e mois consécutif, la production chinoise est retombée en septembre à 39,61 Mt, en baisse de 9,1% par rapport à septembre 2007. Pour la période comprise entre janvier et septembre 2008 la hausse de la production n'atteint plus que 6,2% par rapport à 2007 à 390,95 Mt. C'est le résultat des baisses de production entrainées par le programme antipollution lié aux J.O., mais pas seulement, s'inquiètent les analystes. Pour l'an prochain Michael Lewis, analyste de la Deutsche Bank, prévoit une baisse de 2% de la production chinoise d'acier.

Entrainée par la Chine, la production sidérurgique asiatique a reculé de 5,1% en septembre par rapport à l'année précédente, bien que la production coréenne ait bondi de 12,7% à 4,63 Mt et que la production indienne poursuive une progression régulière à 4,63 Mt, en hausse de 4,8%. Pour les 9 premiers mois de l'année la hausse est de 5,7%, la Corée croissant au rythme de 8,3%.

En Europe la production d'acier progresse très modérément avec une hausse de 0,9% en septembre et de 1,2% sur 9 mois. En Amérique du Nord, si la production d'acier est étale en septembre, elle augmente cependant de 5,2% lors de la période janvier-septembre. La production brésilienne s'apprécie également de 7,3% lors des 9 premiers mois et de 5% en septembre à 3,01 Mt.

En Europe de l'Est, si la production russe progresse de 7% en septembre par rapport à septembre 2007 à 6,1 Mt, en retrait cependant par rapport au mois précédent, celle de l'Ukraine tombe à 2,48 Mt, en chute de 29,3%. Pour les 9 premiers mois la production ukrainienne recule de 1%, celle de la Russie progresse de 5,4%.

Les baisses de production se multiplient en octobre

La tendance baissière devrait s'accentuer en octobre. Pour tenter de contrebalancer la montée des stocks et la chute des prix - si les produits plats résistent mieux, la cotation des billettes au LME s'est effondrée et a perdu les 3 quarts de sa valeur en 3 mois-, les sidérurgistes annoncent massivement des baisses de production. En Chine les baisses annoncées par certains aciéristes sont, comme en Russie et en Ukraine, de 15 à 25%. Au Japon, la faiblesse de la demande de la construction et de l'industrie automobile a conduit les principaux sidérurgistes à annoncer des baisses de production d'ici à la fin de l'année, pour la première fois depuis 3 ans. En Corée, Posco et les autres aciéristes se préparent à des mesures similaires pour le 4e trimestre. La production turque qui a chuté de 15% en septembre par rapport à août, devrait encore se replier d'une quantité comparable, confiait à Reuters un responsable du secteur. En Indonésie les grands aciéristes s'apprêtent à baisser leur production de 25%, ce qui entrainerait une diminution de 1 Mt de la production d'acier au 4e trimestre. En Europe Corus et ArcelorMittal font de même, 20% pour le néo-indien et jusqu'à 15% pour le luxembourgeois, 50% en Ukraine et 20% au Kazakhstan.

La situation est si difficile à appréhender que World Steel a renoncé à publier ses prévisions de consommation d'acier à court terme. Attendus début octobre, ses prévisions devraient finalement être publiées en avril.



Daniel Krajka

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte