Baisse de 8,3% du marché automobile en mai à données comparables

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont accusé en mai leur deuxième mois consécutif de baisse à données comparables, la fin de l'effet prime à la casse continuant de pénaliser le secteur.

Partager

Les nouvelles immatriculations dans l'Hexagone ont reculé de 8,3% en mai, à nombre de jours ouvrables comparable (CJO), par rapport à mai 2010 à 197.784 unités, a annoncé mercredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Toujours en données corrigées, elles avaient enregistré un recul de 6,8% en avril.

Le mois de mai comptait cette année 22 jours ouvrables, contre 19 jours en 2010. En données brutes, les immatriculations progressent ainsi de 6,2%.

Sur les cinq premiers mois de l'année, les immatriculations automobiles restent en hausse de 4,4% en données brutes et de 1,5% en CJO grâce à l'élan imprimé par les dernières primes à la casse.

En données brutes, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 12,5% en mai et celles du groupe Renault ont plongé de 18,2%.

Benjamin Mallet, édité par Wilfrid Exbrayat

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS