Bagnères Aéro en redressement judiciaire

Social

Partager

Nouveau rebondissement pour la Société Nouvelle Bagnères Aéro (58 salariés, 2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008), basée à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées). Le tribunal de commerce de Tarbes vient de placer le sous-traitant aéronautique en redressement judiciaire.

Après un premier dépôt de bilan en 2003, la société avait été reprise en 2004 par Mazère Aéro, reprise à son tour par le groupe Airia en 2008 et rebaptisée depuis Maz’Air. Ce dernier rachat se fait alors sans les activités de Bagnères Aéro, reprises en début d’année par Eric Gallien et plusieurs associés au sein d’une nouvelle SARL, baptisée Société Nouvelle Bagnères Aéro.

Les liens ne sont pas rompus pour autant : la nouvelle société réalise 100 % de son chiffre d’affaires (assemblage de pièces d’aérostructure pour l’A320) pour Maz’Air qui, elle-même touchée par une baisse de son plan de charge, a décidé en juillet dernier de retirer près de 50 % de la charge de travail au sous-traitant de Bagnères-de-Bigorre. Un effet domino qui risque de coûter cher à la Société Nouvelle Bagnères Aéro : le plan de redressement prévoit entre 25 à 30 suppressions de postes.

De notre correspondante en Midi-Pyrénées, Marina Angel

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

0 Commentaire

Bagnères Aéro en redressement judiciaire

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS