L'Usine Aéro

BAE Systems arrête ses jets régionaux

Publié le

BAE Systems, le groupe britannique d'aéronautique et de défense, va arrêter la fabrication des jets de transports régionaux RJ et RJX, des quadriréacteurs pouvant transporter de 85 à 110 passagers. Cet abandon se traduira par la perte de quelque 1.200 emplois, notamment dans l'usine de Woodford, près de Manchester (nord de l'Angleterre). Environ 300 emplois supplémentaires seront supprimés dans d'autres divisions.

"Les perspectives pour les jets régionaux se sont fortement détériorées" et "nous avons conclu avec regret" que cette activité "n'était plus viable dans un tel environnement", a déclaré BAE Systems.

BAE Systems a également indiqué que ses prévisions de bénéfices d'exploitation tirés des activités liées à l'Airbus "étaient réduites de manière significative" pour 2002.

Le groupe britannique détient 20% de Airbus, dont il fabriquait les ailes avant de transférer cette activité à Airbus UK début 2001. Les livraisons d'Airbus pour l'an prochain 2002 ont été ramenées à 300 appareils (contre 320 prévues).

En revanche, les activités dans la défense progressent bien, indique BAE Systems, qui réalise environ 70% de ses ventes et 77% de son bénéfice d'exploitation dans le secteur de la défense.

AFP

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte