Bactérie E-Coli : l'origine toujours inconnue

Les premiers test sur des graines germées d'une ferme allemande soupçonnées de véhiculer une bactérie qui a fait 22 morts en Europe sont négatifs. C'est qu'ont annoncé lundi les autorités sanitaires régionales.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bactérie E-Coli : l'origine toujours inconnue

Les germes produits spécifiquement dans la ville d'Ülzen par une entreprise locale semblent hors de cause. Le ministre allemand de la Santé, Daniel Bahr, avait pourtant évoqué dimanche soir des "indices clairs" selon lesquels cette entreprise serait la source de l'infection. "Pour le moment, la source (de la contamination) n'a pas pu être déterminée. Sur les 40 échantillons prélevés, 23 analyses ont donné des résultats négatifs", a annoncé le ministère de l'Agriculture de Basse-Saxe (nord), dans un communiqué.

Les analyses se poursuivent sur 17 autres échantillons prélevés dans une exploitation biologique produisant des graines germées à Bienenbüttel, un petit village à 80 km au sud de Hambourg, a ajouté le ministère. Les experts ont examiné la marchandise, mais aussi l'eau, le système d'aération ou les étals de l'exploitation, à la recherche de la bactérie E.coli entérohémorragique (Eceh).

On ne peut pas s'attendre à "une fin rapide de la recherche de la source ou à une explication de la contamination", a reconnu le ministère lors d'un point presse.

La ministre allemande de l'Agriculture Ilse Aigner a annoncé que la consommation de graines germées, de tomates, de salades et de concombres était toujours déconseillée, tant que l'origine de la bactérie qui a tué 22 personnes en Europée n'était pas trouvée.

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS