Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

B3G passe sous pavillon Completel

,

Publié le

Sorti d'une procédure de sauvegarde début mars, le français B3G - environ 90 salariés - vient d'être repris par l'opérateur d'entreprise Completel.

B3G passe sous pavillon Completel

A peine redressé, déjà revendu... Sorti le 6 mars 2008 d'une procédure de sauvegarde qui a abouti à un plan de restructuration, B3G ne poursuivra pas l'aventure en solo. Le spécialiste français de la téléphonie sur IP et des IP Centrex - qui revendique 30 millions d'euros de chiffres d'affaires avec environ 90 salariés en 2008 - vient en effet d'être racheté par Completel. Le montant du rachat, déjà finalisé, n'a pas été confirmé par Completel. Il est estimé à environ 40 millions d'euros par le magazine Challenges.

TPE

Quel intérêt pour Completel ? « En tant qu'opérateur, nous avons un positionnement offensif sur plusieurs axes porteurs, dont le très haut débit et les technologies autour de l'IP. C'est sur ce dernier point que ce rachat est important. B3G nous apportera des solutions de téléphonie sur IP pour les très petites entreprises et les PME », précise Thierry Podolak, directeur général de Completel. Il ajoute que les IP Centrex de B3G - des plate-formes sur lesquelles sont hébergés différents services de téléphonie auparavant fournis par des commutateurs ou PABX installés dans l'entreprise - devraient contribuer à « renforcer le positionnement de Completel sur la cible des TPE et des PME » et pourquoi pas également à l'avenir sur celle des entreprises de taille moyenne.

Réseau de distribution

Enfin, le réseau de distribution indirecte de B3G - environ 180 partenaires en France - devrait offrir un atout commercial supplémentaire à Completel, selon Thierry Podolak. L'opérateur rappelle qu'il commercialise jusqu'ici essentiellement ses services en vente directe auprès de deux cibles de clients : les entreprises et les opérateurs ou fournisseurs de services (comme Darty).

Reste à voir si l'IP Centrex réussira mieux à Completel qu'aux trois « pure players » qui se sont dernièrement placés sous la protection d'une procédure de sauvegarde : B3G, mais aussi Ipex et Ipnotic Telecom (ce dernier a été racheté il y a quelques jours par Global Concept). « Le fait que nous ayons investi dans notre propre infrastructure est un élément clé pour la pérennisation de ce type d'offre », assure Thierry Podolak.

Christophe Dutheil

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle