Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Ayrault rassure sur l'activité des sites d'ArcelorMittal en France

Elodie Vallerey ,

Publié le

En pleine polémique autour de l'accord qu'il a conclu avec Lakshmi Mittal pour le site de Florange, le Premier ministre a répondu à une rumeur sur une négociation secrète autour du site du sidérurgiste de Basse-Indre, près de Nantes.

Ayrault rassure sur l'activité des sites d'ArcelorMittal en France © jmayrault - Flickr - C.C

Sommaire du dossier

La vague Florange n'a pas fini de provoquer des remous au sommet de l'Etat. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a été tenu de répondre aux interrogations de l'opposition de droite concernant l'accord conclu avec Lakshmi Mittal pour le site ArcelorMittal de Florange, en Moselle.

La déléguée générale adjointe de l'UMP Valérie Rosso-Debord a écrit dans un communiqué diffusé le 3 décembre : "Après le cafouillage de la non-nationalisation de ce week-end, il se murmure qu'il y aurait eu avec Mittal un accord secret sur le dos des ouvriers mosellans".

Jean-Marc Ayrault a tenu à remettre les choses au clair sur ce sujet : "Au titre des engagements pris par ArcelorMittal figure celui de maintenir l'ensemble de ses centres industriels en France, notamment Dunkerque, Fos et Basse-Indre. Aucun de ces sites n'a été privilégié par rapport à celui de Florange", a assuré le Premier ministre.

Des bruits couraient en effet depuis l'accord du 30 novembre à propos d'éventuelles contreparties qu'aurait obtenu Ayrault pour le site ArcelorMittal de Basse-Indre, situé près de Nantes, dans son fief électoral.

Interrogé par l'AFP à ce sujet, Frédéric Gautier, délégué CGT de l'usine de Basse-Indre et représentant au CCE d'Arcelor-Mittal pour la zone Atlantique et Lorraine, s'est étonné de ces rumeurs : "On a eu du chômage partiel en début d'année mais on repart avec des prévisions de carnets de commande qui sont suffisants. Les gros contrats sont signés", a-t-il dit. "Basse-Indre est l'entreprise dans le secteur du packaging qui a le meilleur coût ajouté en France", selon ses dires.

Concernant l'accord conlu entre le gouvernement et Mittal autour de Florange, la fédération syndicale FO métaux a enjoint le Premier ministre à livrer l'intégralité de son contenu : "Sous réserve d'une analyse plus approfondie et en cas de garanties non suffisantes de cet accord pour les salariés concernés, FO métaux demandera au gouvernement de revoir sa position et de prendre toutes ses responsabilités", indique-t-elle dans un communiqué relayé par l'AFP.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle