Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Axon’Cable monte en gamme jusqu’à Mars

Publié le

Axon’Cable monte en gamme jusqu’à Mars
L’entreprise, positionnée sur des niches, réalise 70?% de ses ventes à l’international.

De la Marne à Mars. C’est à Montmirail, dans les locaux d’Axon’Cable, que sera conçu et fabriqué l’ensemble du système de câblage du robot du programme spatial européen ExoMars, qui vise à trouver des traces de vie sur la planète rouge. L’ETI de 1 800 salariés – dont la moitié à Montmirail – spécialiste des solutions d’interconnectique n’en est pas à son coup d’essai. Elle avait déjà équipé le robot Curiosity de la Nasa en balade sur Mars depuis bientôt quatre années… Pas mal pour une entreprise qui, il y a trente-cinq ans, n’était qu’une PME de 100 personnes fabriquant du câble téléphonique au kilomètre comme des centaines d’autres en France.

Une montée en gamme spectaculaire, menée par Joseph Puzo, arrivé en 1980 à la tête de l’entreprise, qui avait été créée quinze ans plus tôt par un groupe suédois.

Après l’euphorie des années 1970, le secteur du câble plonge dans la crise. « Ingénieur de formation, je me suis dit qu’il fallait faire des produits plus compliqués pour s’en sortir », se rappelle le dirigeant. Sa méthode : « Identifier le meilleur et le copier en essayant de faire mieux. » Il commence avec Gore et son isolant en téflon poreux, idéal pour les câbles coaxiaux haute fréquence. En parallèle, Joseph Puzo crée un service R & D et collabore avec un laboratoire académique pour développer un procédé alternatif de fabrication de téflon poreux. Le processus sera répété : pour passer du câble nu au câble équipé (harnais) en s’inspirant de l’américain Raychem, pour se lancer dans les câbles d’airbag, découverts au Japon, pour fabriquer les connecteurs microD et nanoD si prisés du spatial et du médical…

Optant pour les niches, Axon a aussi très tôt misé sur l’international pour croître. Résultat, l’entreprise réalise 70 % de ses ventes hors France et possède 18 filiales à l’étranger. Surtout, elle s’est rendue incontournable : « Nous sommes fournisseur unique sur au moins 90 % de notre chiffre d’affaires », se félicite le président. Les commandes de vol de l’A 350, la fusée Ariane 5… Le câblage est 100 % Axon ! L’entreprise qui équipe aussi un airbag sur cinq dans le monde. Quant à la R & D, elle est peu à peu devenue un département qui absorbe 10 % des 120 millions d’euros de chiffre d’affaires (décuplé en vingt ans), occupe 100 salariés et travaille avec une dizaine d’universités.

Après avoir racheté l’entreprise avec le management et des investisseurs en 1985, Joseph Puzo a fini par en acquérir 90 %. Avec 3,75 % de marge nette après impôts et un endettement maîtrisé (38 millions d’euros pour 60 millions de capitaux propres), le dirigeant confiera à sa fille, actuelle directrice générale, une société prête à surfer sur l’industrie 4.0, nouveau dada de l’entrepreneur de 68 ans. 

MM

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus