Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Axiane veut fermer deux moulins

, , , ,

Publié le

Déficitaire, Axiane, filiale farine d'Axereal, concentre ses capacités dans huit moulins. Deux devraient fermer à Chartres (Eure-et-Loir) et à Saint-Maurice-sous-les-Côtes (Meuse).

Axiane veut fermer deux moulins
La coopérative Axereal envisage la fermeture de deux moulins à Chartres (Eure-et-Loir) et à Saint-Maurice-sous-les-Côtes (Meuse).
© Axereal

La coopérative Axereal, leader français des céréales, a entamé une restructuration d'Axiane, sa filiale meunerie. Celle-ci envisage la fermeture de deux moulins sur dix, à Chartres (Eure-et-Loir) et Saint-Maurice-sous-les-Côtes (Meuse). Le premier emploie près de cent salariés, et le second en emploie dix. 

En Eure-et-Loir, 47 emplois seraient supprimés, mais ce nombre pourrait évoluer à l'issue des négociations entre les syndicats et la direction, qui ont démarré fin octobre 2018. Elles devraient aboutir fin janvier 2019 La direction assure qu'elle cherchera des solutions de reclassement. "Notre direction attend de passer les fêtes de fin d'année pour éviter les blocages", s'agace un élu CGT.

Les Français mangent de moins en moins de pain et le marché de la farine diminue de 4% par an, argumente en substance la direction d'Axiane. Le fournisseur des boulangeries Banette et Croquise et de sachets de farine en MDD explique qu'il ne parvient pas à rétablir un résultat net positif sur ses usines de transformation. Son objectif : retrouver des bénéfices d'ici cinq ans.

Chauffeurs déjà externalisés

La production de Chartres sera transférée vers le moulin voisin de Gallardon (Eure-et-Loir) notamment. Les syndicats déplorent cette annonce brutale, alors que l'usine chartraine fait appel à des intérimaires pour faire face à la demande.

La CGT rappelle qu'en février dernier, Axiane avait déjà externalisé son activité transport à des sous-traitants dans toute la France, soit environ 60 chauffeurs, qui ne sont donc pas concernés par la négociation en cours, "mais qui seront sans doute touchés par la baisse d'activité", souligne Cyril Bernard, élu CGT.

La coopérative Axereal, dont le siège est à Olivet (Loiret), emploie 3 200 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros. Sa filiale Axiane emploie 500 personnes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle