Axa va se désengager complètement du charbon

Axa a annoncé mercredi qu'il doublait son objectif d'"investissements verts", à 24 milliards d'euros en 2023, et qu'il allait durcir sa politique de désengagement du charbon dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

Partager
Axa va se désengager complètement du charbon
Axa a annoncé mercredi qu'il doublait son objectif d'"investissements verts", à 24 milliards d'euros en 2023, et qu'il allait durcir sa politique de désengagement du charbon dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

L'ambition est de "sortir complètement de l'industrie du charbon d'ici 2030 dans les pays de l’OCDE et 2040 dans le reste du monde", déclare l'assureur français dans un communiqué.

A court terme, les seuils d'investissement existants seront renforcés, en particulier pour les entreprises qui développent des projets d’extraction ou énergétiques liés au charbon, poursuit le groupe.

Axa entend parallèlement limiter le "potentiel de réchauffement" de ses investissements à 1,5°C d'ici 2050.

En tant qu'assureur, le groupe va par ailleurs cesser notamment "toute activité (à l'exception des couvertures collectives) avec des clients développant de nouveaux projets énergétiques liés au charbon d'une capacité supérieure à 300 MW".

"L'urgence climatique nécessite des efforts supplémentaires", souligne Thomas Buberl, directeur général d'Axa, soulignant la volonté du groupe de concentrer ses financements sur la transition énergétique des grands acteurs industriels.

Les institutions financières et les grands groupes industriels sont soumis à une pression croissante de la part d'investisseurs qui réclament des mesures concrètes à l'appui de l'accord de Paris sur le climat de 2015.

Dans un rapport publié mardi, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) observe que les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté en moyenne de 1,5% par an ces dix dernières années. L'Onu parle d'une "décennie perdue" sur le front de la réduction des rejets de CO2 dans l'atmosphère.

Si la planète reste sur la trajectoire des engagements actuels de réduction des émissions, "on peut s'attendre à ce que les températures s'élèvent de 3,2°C d'ici la fin du siècle, entraînant des conséquences climatiques vastes et destructrices", a souligné la directrice du PNUE, Inger Andersen.

(Maya Nikolaeva et Henri-Pierre André, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - SOGOFIM

Marché global de performance énergétique dans le cadre du décret tertiaire

DATE DE REPONSE 23/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS