Axa renonce à des objectifs, ne versera pas d'autre dividende avec la crise

PARIS (Reuters) - L'assureur Axa a indiqué jeudi qu'il renonçait à deux de ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la crise économique et sanitaire liée au nouveau coronavirus et a décidé de ne pas verser de dividende supplémentaire cette année en plus de celui de 0,73 euro.
Partager
Axa renonce à des objectifs, ne versera pas d'autre dividende avec la crise
L'assureur Axa a indiqué jeudi qu'il renonçait à deux de ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la crise économique et sanitaire liée au nouveau coronavirus et a décidé de ne pas verser de dividende supplémentaire cette année en plus de celui de 0,73 euro. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman

Le numéro deux de l'assurance en Europe, après l'allemand Allianz, indique dans un communiqué qu'il abandonnait ses objectifs 2020 de résultat opérationnel par action et de rentabilité courante des capitaux propres.

Axa prévoyait initialement un résultat opérationnel par action en hausse de 3% à 7% en moyenne par an, ainsi qu'une rentabilité courante des capitaux propres comprises entre 12% et 14%.

"Le conseil d'administration d'Axa, lors de sa réunion du 5 août 2020, a décidé de ne pas proposer aux actionnaires de procéder à une distribution exceptionnelle de réserves au quatrième trimestre 2020", fait savoir le groupe.

L'assureur, qui avait indiqué début juin qu'il réduisait sa proposition de dividende de 1,43 euro par action à 0,73 euro, s'était laissé la possibilité d'un versement complémentaire ultérieur de 0,70 euro par action, via une distribution exceptionnelle de réservés, sous réserve de conditions de marchés et réglementaires favorables.

Mais fin juillet, l'Autorité de régulation de la banque et de l'assurance (ACPR) a appelé le secteur à s'abstenir de verser de dividende jusqu'au 1er janvier 2021.

Au premier semestre, Axa a vu son résultat opérationnel reculer de 48% à 1.885 millions d'euros à cause des sinistres liées à la crise sanitaire qui a entraîné des confinements et mis à l'arrêt des pans entiers de l'économie.

L'assureur a chiffré à 1,5 milliard d'euros l'impact de la crise sur son résultat opérationnel 2020, dont 1,2 milliard au titre de l'indemnisation de sinistres.

Interrogé sur l'explosion sur le port de Beyrouth qui a ravagé mardi une grande partie de la capitale du Liban, le directeur financier d'Axa, Etienne Bouas-Laurent, a dit lors d'une conférence téléphonique qu'il était encore trop tôt pour évaluer les conséquences en termes de dégâts et de coûts d'indemnisation.

(Maya Nikolaeva et Matthieu Protard; Édité par Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS