Avril poursuit sa diversification dans la chimie verte

Le groupe Avril s’associe à BpiFrance et à la start-up Biopolymer pour créer la société Evertree. Elle vise à industrialiser un nouveau produit issu de protéines de colza entrant dans la fabrication de panneaux pour l’ameublement.

Partager

Avril poursuit sa diversification dans la chimie verte
Tourteaux de colza (groupe Avril)

"C’est un partenariat d’avenir, avec une offre compétitive, qui va trouver son marché", a affirmé le 27 juin Michel Boucly, le directeur général délégué du groupe Avril. Le numéro un français de la transformation des oléagineux vient de s'associer à BPIFrance, via le fonds d'investissement Société de projets industriels (SPI) et à la start-up israélienne Biopolymer Technologies pour la création d’une co-entreprise, baptisée Evertree. Son but ? Le développement d’un nouveau produit issu des protéines du colza, destiné à l’ameublement. "Il vise à remplacer voire supprimer les composés organiques volatils (COV) comme le formaldéhyde à base de pétrole dans les panneaux de particules", a détaillé Michel Boucly.

200 emplois créés à terme

La co-entreprise Evertree est détenue à 53% par Biopolymer Technologies et à 47% par le fonds SPI et Avril (40% pour SPI et 60% pour Avril). A terme, Avril devrait être le premier actionnaire de la société. Evertree, dont le siège sera à Paris, avec une filiale à Philadelphie (Etats-Unis), dispose de 24 millions d'euros pour démarrer la recherche et le développement dans un laboratoire à Compiègne. 100 emplois devraient être créés, dont 80 en France. Les trois partenaires se sont engagés à apporter au total 72 millions d'euros sur quatre ans à la co-entreprise, dont 28,6 millions du fonds SPI. Une usine devrait voir le jour, à Grand Couronne (Seine-Maritime) d’ici à 2017, près d’un site de trituration du groupe Avril (Saipol).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'ambition d'Evertree est de produire à partir de 2022 quelque 50 000 tonnes de résine biosourcée destinée à des fabricants de panneaux de particules. Les partenaires qui n’ont pas souhaité communiquer le prix de vente de leur composé, assurent que la technologie sera compétitive. "Nous allons permettre aux industriels de réduire leurs coûts en résines de pétrole de 20 à 30 % et d’utiliser davantage de bois dans leurs panneaux, ce qui est meilleur pour l’environnement", a souligné Fabrice Garrigue, le président d’Evertree.

Diversification

Connu pour les huiles alimentaires Lesieur, les œufs Matines et le biodiesel Diester, Avril poursuit en parallèle son développement dans la chimie verte. Le groupe affirme être le leader mondial de la glycérine végétale, coproduit issu notamment de la fabrication du biodiesel, et leader européen de la chimie renouvelable. Il fabrique et commercialise une large gamme de molécules et de formulations à partir d'huiles végétales (colza, tournesol, palme, soja, coco) et de graisses animales (suif).

Adrien Cahuzac

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS