[Avis d'expert] Les data centers, fabriques de notre résilience ?

Pourquoi les data centers sont au cœur des enjeux de reconstruction de nos économies et de notre société, selon Robert Bouchard, président d’APL, expert en data centers.

Partager
[Avis d'expert] Les data centers, fabriques de notre résilience ?
Les data centers ont eu un rôle primordial auprès des entreprises durant la crise sanitaire.

Qu’est-ce qu’un data center peut nous apprendre sur notre économie et notre société ? Lorsque je présente mon métier, mon premier défi est bien souvent de lever les idées reçues sur cette infrastructure mal comprise : le type de bâtiment, son usage, ses enjeux. En temps normal, je dis que derrière chaque smartphone, ordinateur ou télévision il y a un data center, qui rend possible son fonctionnement et qu’il y a dans ce bâtiment des milliers d’ordinateurs qui ne doivent jamais tomber en panne. Aujourd’hui, au sortir d’un confinement qui a bouleversé notre monde, je complète en disant que les data centers sont au cœur des enjeux de reconstruction de nos économies et de notre société.

En effet, alors que notre rapport à l’autre se trouve changé, la transformation numérique est plus que jamais une nécessité. Alors que la menace sanitaire demeure présente, celle-ci ne doit pas nous détourner des défis climatiques. Alors que nous souhaitons réinventer notre souveraineté économique, le repli sur soi reste le piège dans lequel nous ne devons pas tomber. Les data centers ont donc une triple qualité de fabrique au service de notre résilience. Tout d’abord, permettre l’évolution de nos usages numériques. Ensuite, dessiner une responsabilité environnementale allant de pair avec l’augmentation du volume de données traitées. Enfin, ces infrastructures et les données qu’elles hébergent nous rappellent que c’est de maîtrise et d’ouverture dont nos économies ont besoin, pas d’un repli sur soi. Les data centers sont bel et bien au cœur de la résilience de notre monde.

D’ici 2030, la planète devrait compter plus de 50 milliards d’écrans. C’est ce que nous disaient les prédictions d’avant la crise et le type d’indicateur qui guidait nos prévisions de montée en charge. Le bouleversement que nous connaissons nous conduit à revoir à la hausse ces prédictions. Le télétravail, la socialisation à distance ou encore les plateformes de divertissement ont explosé. Zoom, l’application de visioconférence, enregistre 200 millions d’utilisateurs par jour ces dernières semaines, soit 20 fois plus qu’avant l’épidémie. Qui aurait pu prévoir cela ? Qui nous a permis de surmonter cette situation ? Les data centers, parce qu’ils ont été essentiels pour dérisquer le stockage de données et faire face aux aléas, parce qu’ils sont conçus dès le départ comme des outils, agiles et évolutifs. Cette évolutivité permet de s’équiper au fur et à mesure des besoins grandissants et d’anticiper rapidement les montées en charge. Lorsque ces besoins sont soudains, la réactivité des exploitants rend possible des prouesses, créant les conditions de la résilience. L’accélération de la transformation numérique est une réalité, et des data centers évolutifs sont plus que jamais un élément clé de la continuité de nos sociétés et de nos économies.

Si la menace actuelle est sanitaire, ne perdons pas de vue la menace climatique. Les acteurs du numérique ont une responsabilité dans la réduction de celle-ci. En effet, notre défi est de nous assurer que l’augmentation des usages numériques ne se traduise pas par une augmentation de l’impact de notre secteur sur l’environnement. Bien avant la crise, l’entreprise que je dirige s’est dotée d’une nouvelle mission, "Organic Design", avec l’objectif de construire des data centers en symbiose avec leur environnement. Cela veut dire penser l’intégration de ces infrastructures dans la ville et en dehors de celle-ci, pour qu’elles se fondent dans des plans d’urbanisme et ne soient pas une source de nuisance pour les habitants. Cela veut dire aussi innover pour une meilleure efficacité énergétique, comme promouvoir le free-cooling, technique de refroidissement très économe en énergie. Enfin, cela veut dire utiliser la chaleur émise par les data centers pour qu’elle ne se perde pas. Aujourd’hui, on chauffe des bureaux et même des piscines grâce à la chaleur de nos infrastructures ! Alors, investir dans un data center qui répond à ces critères, c’est aussi investir pour réussir la transition écologique qui caractérisera le monde de demain.

Transformation des usages numériques, transition écologique : les acteurs des data centers sont prêts à relever le défi. Pour ce faire, il est essentiel de garder un modèle ouvert, bien loin des appels à une souveraineté économique parfois radicale. Si une relocalisation est pertinente pour certains secteurs, industriels notamment, la donne est bien différente pour l’économie numérique. Difficile d’imaginer la France mettre au monde un Microsoft bleu blanc rouge dans la prochaine décennie. Tout aussi difficile d’imaginer les Etats-Unis bâtir un LVMH made in USA dans ce laps de temps. Si les data centers sont des outils qui nous permettent d’interagir de plus en plus efficacement, ils sont aussi des garde-fous contre les excès d’un monde futur où l’on aurait oublié la qualité première du numérique : l’ouverture et l’interconnexion. Ce que les data centers nous apprennent, c’est que l’économie numérique a besoin de maîtrise, d’agilité, de sécurité, pas de fermeture. La maîtrise passe également par la réglementation (RGPD) et par la garantie de conditions justes pour tous les acteurs du secteur - dont bien sûr les utilisateurs - quel que soit leur poids et leur nationalité. L’agilité passera elle par l’ouverture, car c’est en collaborant avec le plus grand nombre d’acteurs que nous relèverons le défi de la transition numérique et écologique.

Par Robert Bouchard, président d’APL, expert en data centers

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Nouvelle.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS