[Avis d'expert] La technologie au service de l’efficacité : l’ère du manager augmenté

Le recueil, le stockage croissants de données va changer fondamentalement le métier du manager. Alors qu'il travaillait sur des informations révélant le passé, il va devoir être capable de réagir à des datas en temps réel. Bien anticipé, préparé, cela peut être une source importante de productivité, estime Céline Bayle, product marketing director chez Sage.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Avis d'expert] La technologie au service de l’efficacité : l’ère du manager augmenté
Que faire de toutes ces données recueillies ?

Le contexte sanitaire et économique que nous traversons requiert une agilité accrue des Managers. La croissance et la stabilité de l’entreprise dépendent de la capacité de ses décideurs (finances, opérations, RH) à exploiter les données dont ils disposent, et identifier les leviers de redémarrage. Néanmoins le volume de données à notre portée est tel qu’il nécessiterait un temps humain incompatible avec la réactivité attendue des entreprises. C’est dans ce cadre que les outils tels que l'intelligence artificielle (IA) et la robotisation des process automatisés (RPA) ont un rôle à jouer.

L'analyste d'aujourd'hui est le visionnaire de demain

L’enjeux du manager est d’être aussi bien expert en analyse pour déduire des stratégies de développement, que bienveillant vis-à-vis de ses collaborateurs. Doté des ressources adéquates, il devient un réel moteur de changement pour son organisation.

Traditionnellement cantonné à une action plutôt « réactive », fondée sur les informations historiques de l’activité de l’entreprise, il prenaient ses décisions en regardant dans le rétroviseur. Aujourd’hui, la présence des données opérationnelles en temps réel est un formidable levier de création de valeur.

L'analyse prédictive permet de regarder vers l'avant et d’identifier les opportunités et les défis à court terme, tout en définissant la stratégie sur le long terme. Par exemple, un responsable des Ressources Humaines peut désormais anticiper le moment où ses meilleurs talents sont susceptibles de quitter l'entreprise, et mettre en place un plan d’accompagnement pour les retenir.

Créer un environnement propice à la réussite

Une entreprise qui dote ses managers de capacités à récolter, enrichir, interpréter les données de son activité, fonde une organisation intelligente qui comprend, anticipe et réagit plus vite.

Cependant, à mesure que les données affluent, les managers se retrouvent en terrain inconnu. De nouvelles responsabilités, en matière de cybersécurité et de protection des données par exemple, leur incombent et ils doivent conjuguer gouvernance des données et management. En pratique, les décideurs passent autant de temps à collecter et à préparer les données qu'à les analyser. Le manque d’intégration des systèmes d’information en entreprise et de moteurs d'automatisation limitent la productivité de l’organisation dans son ensemble.

L’intégration des front et back office est essentielle pour fluidifier la collaboration, accroitre l'agilité et la flexibilité des équipes. Partager la même information, réduit les désaccords potentiels, encourage la collaboration transverse pour identifier ensemble les meilleurs leviers de croissance pour l’entreprise. Par exemple, les responsables Finance et Ressources Humaines peuvent mieux se concerter sur l'opportunité et l’impact des nouvelles embauches.

L'intégration des données peut être optimisée par de puissants outils d'automatisation. La RPA (Robotic Process Automation) est l'un des segments du marché des logiciels d'entreprise qui connaît la plus forte croissance, avec des dépenses totales qui atteindraient 2,4 milliards de dollars d'ici 2022*. Bien que souvent utilisée pour automatiser des tâches manuelles répétitives, la RPA peut être enrichie par l'IA pour accélérer la segmentation des données.

L'automatisation garantit la qualité et permet de supprimer des processus de gestion des données onéreux et répétitifs. Les trois quarts des entreprises automatisent un grand nombre de leurs processus et 86 % affirment que cela a déjà amélioré leur productivité. Ainsi, l'introduction de nouvelles technologies libère les talents des collaborateurs, qui peuvent alors se concentrer sur les missions stratégiques à forte valeur ajoutée pour leur métier.

La transformation est un travail d'équipe

Il ne s'agit pas de remplacer l’humain par des machines, mais bien de jouer sur leur complémentarité. La mission des entreprises est de doter leurs collaborateurs des compétences et technologies nécessaires pour faciliter la réalisation de leur travail et augmenter l’efficacité de l’organisation. L'IA permet par ailleurs d’améliorer l'accessibilité au travail - selon Gartner, le nombre de travailleurs handicapés devrait tripler d'ici 2023, car l'IA permet d'égaliser les chances.

L’alliance entre la robotique, et le talent humain donne aux entreprises le pouvoir de faire face aux périodes de turbulences. Elle leur permet de réagir rapidement aux changements. La nouvelle génération de managers, capitalisant sur l'analyse prédictive pour anticiper les défis et choisir les opportunités, fera partie intégrante de la réussite et de la pérennité des entreprises.

La technologie est un réel catalyseur de l’innovation en entreprise, car au-delà des gains de productivité qu’elle apporte, elle fédère les collaborateurs autour du projet de transformation de l’entreprise. Les talents humains restent l’essentiel du capital de l’entreprise.

Céline Bayle, Product Marketing Director chez Sage

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine nouvelle.

* Selon l’étude Gartner sur le marché mondial des logiciels d'automatisation des processus, publiée en juin 2019

0 Commentaire

[Avis d'expert] La technologie au service de l’efficacité : l’ère du manager augmenté

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS