[Avis d'expert] La révolution cyber et les services de renseignement : la collusion de deux mondes

Pour parodier Malraux,  au XXIe siècle le renseignement sera cyber ou ne sera pas, explique Alexandre Papaemmanuel, directeur commercial Renseignement et sécurité intérieure chez Sopra Steria. L'erreur serait de croire que cela va conduire à se passer d'humains. Au contraire, plus que jamais il faudra des analystes aux compétences renouvelées, pour passer d'un monde où le problème était la rareté de l'information à un univers où elle sera surabondante. 

Partager
[Avis d'expert] La révolution cyber et les services de renseignement : la collusion de deux mondes
A l'ère du big data, les outils des espions vont changer, mais aussi leurs compétences.

Cyber et renseignement sont deux notions intimement liées. Les passerelles existantes entre ces deux mondes doivent être étendues car la massification de la donnée impose de décloisonner son usage. L’harmonisation des données, leur partage, leur diffusion et leur mise à disposition d’un service à un autre, d’un analyste spécialisé à un autre, sont les prochains enjeux pour garantir la qualité et la disponibilité des données.

Le renseignement au siècle de la donnée

L’enjeu principal pour les services de renseignement consiste à maitriser une masse de données (Big Data) afin de produire une information pertinente. Le XXIe siècle est définitivement le siècle de la donnée. Données qui deviennent des jalons laissés par chaque individu, organisation, entreprise ou Etat sur son parcours numérique et qui peuvent potentiellement être exploitées afin d’en dégager une forte valeur ajoutée (renseignements, identités, comportements, etc.).

Face à la multiplication des données, l’essence du renseignement cyber ne varie toutefois pas. Il a toujours vocation à produire une information – souvent dans un temps contraint – agissant comme une aide à la décision. Dans cette perspective, la numérisation constitue un véritable démultiplicateur d’effets en ce qu’elle permet d’exploiter au mieux de véritables gisements d’informations grâce à des outils efficients de Data Mining associant les nombreux traitements de données structurées et surtout non structurées.

Des compétences en mutation

Ainsi, le métier de demain, dans le renseignement qu’il soit criminel ou militaire, pénitentiaire ou économique, supposera agilité et appréhension de la technologie cyber et numérique au service de l’analyse. La révolution de la donnée fait donc apparaitre le besoin d’ingénieurs à la pointe, d’officiers de terrain mais également de sociologues, d’anthropologues, de politistes ou de juristes dont les savoirs croisés permettront de trier l’information et de fournir une conclusion, objectif final de l’analyste qui supplantera toujours la machine.

L’opérateur doit alors être constamment accompagné pour faire face aussi bien à la désinformation qu’à la profusion d’information. En effet, l’exploitation manuelle des volumes de données cyber toujours croissants expose à des risques fonctionnels conduisant à l’incapacité de repérer, structurer et partager des informations pertinentes. Si la technologie représente une aide bienvenue dans cette démarche, elle doit être travaillée aussi bien par l’analyste que l’opérationnel car il est indispensable, face à cette avalanche de données disponibles, de cibler, de corréler voire de déchiffrer.

Aujourd’hui, la continuité de la menace, aussi bien à l’extérieur de nos frontières que sur le territoire national, oblige tous les acteurs concernés à l’interopérabilité. Il ne peut plus y avoir de frontière entre cyber et renseignement.

Alexandre Papaemmanuel, Directeur commercial Renseignement & Sécurité Intérieure chez Sopra Steria

Les avis d'experts sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas la rédaction de L'Usine Nouvelle.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS