[Avis d'expert] Il faudra conjuguer agilité et technologie pour survivre

Face aux difficultés qui s'annoncent, Dominik Wee, directeur monde des secteurs Industries et Transports chez Google Cloud, parie sur la poursuite et l'accélération de la transformation digitale, pour permettre aux entreprises de rester dans la course. Bien utilisées, Intelligence artificielle ou informatique dans les nuages sont de puissants vecteurs de transformation et de productivité.

Partager
[Avis d'expert] Il faudra conjuguer agilité et technologie pour survivre

Les populations se déconfinent et une "nouvelle normalité" s’installe, avec, de plus en plus évidentes, les conséquences économiques de l’épidémie, notamment dans l’industrie. Impacté de façon inédite, le secteur doit et va redémarrer, en s’appuyant sur l’agilité et la méthodologie proposées par la technologie.

Plus que l’adaptabilité, l’agilité...

Les circonstances ont imposé une adaptation entre besoins et lignes de production. Partage des stocks critiques, mise à disposition des chaînes de production et des aspects logistiques : le processus était d'autant plus urgent qu’il s’agissait de sauver des vies. La bonne nouvelle ici, c’est que c’est possible.

Le secteur médical en est l’exemple parfait où, face à la multiplication des pénuries liées à la pandémie de COVID-19, de nombreux fabricants se sont mis à la recherche de nouveaux fournisseurs non traditionnels disposant des pièces ou des lignes de montage aussi bien principales qu’alternatives. Les industriels qui n’avaient pas pour habitude d’approvisionner le secteur ont augmenté leur capacité afin de répondre au manque d’équipements critiques tout en en assumant la responsabilité sur le plan logistique.

Pour gérer et anticiper la volatilité

Le ralentissement brutal de l’économie induit une baisse générale de la demande, ainsi que des fluctuations rapides au niveau des micro marchés, en raison des réglementations locales visant à contrôler la propagation du virus. Du côté de l’offre, les perturbations devraient se poursuivre en fonction de la capacité des industriels à augmenter leurs effectifs et à faire fonctionner leurs usines de façon productive (y compris à un niveau très local).

Pour gérer l’instabilité actuelle et à venir, les entreprises doivent impérativement améliorer leur capacité à anticiper l’offre et la demande en exploitant leurs données comme jamais auparavant. Puisqu’elles ne peuvent pas s’appuyer uniquement sur leurs propres données, elles voudront tirer parti d’un mélange de données internes et externes influant sur des variables, afin d’accroître la précision de leurs prévisions et inventaires, et in fine optimiser leurs opérations en temps réel.

Les leaders seront ceux qui tirent parti de leur transformation numérique déjà engagée pour améliorer ou développer de nouveaux modes de fonctionnement. La digitalisation peut permettre à l’industrie de se relever plus rapidement. Mais pour réussir, les fabricants doivent disposer ou rapidement mettre en place une culture orientée données afin d’être en mesure de les exploiter de façon optimale.

L’IA, pour une sortie de crise bien réelle

L’intelligence artificielle (IA) peut aider les industriels à accélérer leur transition numérique sur l’ensemble de leur chaîne de valeur et à grande échelle, tout en augmentant leur rendement et leur rentabilité.

Dans un marché à évolution rapide, l’IA peut alimenter et soutenir les processus prévisionnels et optimiser les opérations logistiques des entreprises. Cette technologie est en effet capable de prédire des bouleversements à court terme en tirant parti de données issues de sources externes (météo, trafic, coûts de transport, et tarifs concurrentiels des matières premières), afin d’éliminer toutes les approximations et conférer davantage de certitudes aux décisionnaires. En outre, en combinant IA et données issues d’une multitude de sources, à l’image des systèmes d’ERP, les industriels peuvent mieux anticiper la demande et adapter leurs opérations en temps réel.

L’autre problématique à court terme est d’assurer le bon fonctionnement des ateliers malgré une réduction de la main-d’œuvre possible, et en dépit d’exigences plus nombreuses en matière de sûreté.

Les technologies axées sur l’interopérabilité, l’analytique et la vision artificielle peuvent permettre aux entreprises de superviser et gérer leurs opérations à distance, limiter les risques liés aux absences pour cause de maladie, garantir leur sécurité et améliorer encore les procédures de contrôle qualité. Ces différents atouts de l'intelligence artificielle sont disponibles dès maintenant, mais se laissent également apprécier pour des perspectives de croissance sur les moyen et long termes.

Distanciation sociale et étroite collaboration

La distanciation sociale et les règles de sécurité, plus ou moins flexibles ont consacré le télétravail. Il ne faut cependant pas oublier l’importance de l’humain dans ce processus, qui doit s’appuyer sur et non être contraint par les technologies mis à sa disposition.

Il est essentiel de soutenir la réussite des télétravailleurs, afin que ceux-ci puissent rester en contact et collaborer. Et ce, en facilitant l’accès aux fichiers essentiels pour tous les collaborateurs, en favorisant les réunions virtuelles en en assurant une connexion sécurisée depuis leurs terminaux et depuis chez eux.

Enfin, cette étroite collaboration doit s’appliquer non seulement au sein de l’entreprise industrielle, mais également avec l’ensemble de son écosystème et partenaires commerciaux.

La situation actuelle, et à venir, est inédite et impose de nouveaux et nombreux défis. Si la seule constante est ici le changement, àl’évidence très rapide, la méthode et les technologies sont disponibles et certainement encore à inventer, pour aider les industriels à traverser la tempête, mais également à trouver de nouvelles opportunités.

Dominik Wee, Directeur Monde des secteurs Industries et Transports chez Google Cloud

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Nouvelle.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - BEZIERS MEDITERRANEE HABITAT

Entretien et exploitation des installations de chauffage collectif, de climatisation et d'ECS

DATE DE REPONSE 01/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS