[Avis d'expert] Exploiter et explorer : les deux clés de la transformation industrielle

Face aux révolutions en cours, les acteurs historiques ont des cartes à jouer, pour peu qu'ils réussissent à intégrer le meilleur des pratiques mises en place par leurs nouveaux concurrents. Pour cela, il ne faut pas penser technologies mais usages et tirer partie des nouveaux outils. Hervé Damoizeau et Philippe Armandon de Sopra Steria Consulting expliquent comment procéder.

Partager
[Avis d'expert] Exploiter et explorer : les deux clés de la transformation industrielle

Comment accélérer l’évolution de l’existant et gagner la course à l’innovation, en sécurisant sa production actuelle ? Un casse-tête pour les géants de l’industrie. La résolution de cette équation s’avère pourtant cruciale pour faire face à de nouveaux entrants, agiles et nativement digitaux. La solution ? Jouer sur deux tableaux : en exploitant ce qu’ils ont déjà à leur disposition et en s’inscrivant dans un processus d’exploration, où la technologie s’intègre dans une organisation propice à libérer toutes ses potentialités. Une démarche qui implique, néanmoins, d’apprendre à penser différemment.

L’industrie contrainte à se transformer

Des voitures sans chauffeur, des lanceurs qui atterrissent, des drones qui livrent des colis… Ce n’est pas de la science-fiction, mais une réalité. À l’origine de ces innovations, de jeunes entreprises qui au regard des acteurs historiques de l’industrie, disruptent leur marché et viennent challenger leurs aînés avec audace. Leur principale force : avoir su combiner intelligemment des technologies existantes pour les réinjecter dans des processus totalement repensés. Désormais, aucune industrie n’est à l’abri d’un tel big bang.

Alors, pourquoi les grands groupes, qui disposent d’expertises éprouvées, ne sont-ils pas les fers de lance de ces révolutions ? Certes, ils doivent composer avec une infrastructure industrielle et logistique plus lourde, un legacy IT important et une organisation moins flexible. Mais, cela suffit-il à les discréditer ? La réponse est "non". Leur seul recours : utiliser les mêmes armes que leurs challengers.

se poser les bonnes questions

Se transformer ne signifie pas tout révolutionner. Injecter un peu d’IA ou d’IoT dans ses processus sera tout aussi contre-productif. Équiper un ouvrier d’un casque de réalité augmentée ne le rendra pas plus performant. De même que piloter à distance une chaîne de production ne la fera pas aller plus vite.

Alors comment faire ? La première question à se poser n’est pas "quelles technologies vais-je adopter", mais "pourquoi cet usage". On se demandera, par exemple, si les contrôles systématiques sur une machine sont nécessaires, pourquoi des erreurs récurrentes sont remontées sur cette chaîne de montage, ou encore, comment favoriser l’échange de bonnes pratiques au sein des équipes. Alors, seulement, l’entreprise pourra commencer à se demander quelles technologies peuvent l’aider à se réorganiser pour mieux utiliser ses hommes et ses moyens.

Exploiter intelligemment la data pour gagner en performance

L’IA, tout comme le Big Data, se révèlent des outils extrêmement puissants dans cette optique. Grâce à eux, il devient possible d’anticiper des événements atypiques : une rupture d’approvisionnement, par exemple, grâce à l’analyse de signaux fins, alertant qu’un fournisseur a eu une défaillance sur sa chaîne logistique un mois auparavant : une information qui peut laisser penser que ses pièces ne seront pas livrées dans les temps.

Il sera également possible d’apporter en temps réel une réponse à une problématique, qui se pose à un individu donné, dans un contexte particulier et à un moment précis. Comme avertir un opérateur qu’il risque de casser une pièce s’il continue à la manipuler d’une certaine façon, en équipant sa perceuse de capteurs. Autre exemple : en développant une Digital Twin Factory, un jumeau numérique de son usine, on pourra simuler des modifications et en voir immédiatement l’impact sans toucher un seul boulon… Les applications autour de la donnée sont infinies, la valeur ajoutée immense.

Explorer pour rester dans la course… Et la gagner

Dans les toutes prochaines années, les métiers vont évoluer. L’industrie gagnera donc à démontrer sa capacité à appréhender des domaines extrêmement divers. Il convient de profiter de ce momentum de technologies et d’approches managériales nouvelles et de les faire converger dans le cadre d’une stratégie d’entreprise. Pour y parvenir, il lui faut enrichir ses compétences, en formant ses collaborateurs au changement, bien sûr, mais aussi en élargissant son écosystème. Cela passe par la collaboration avec de grandes écoles, des partenaires conseils, des universités et des centres de recherche, ainsi que des start-up innovantes. Dès lors, l’intelligence collective tirera tout le potentiel du Digital, en remettant l’individu au centre. Avec ces approches, l’entreprise apprendra à tester, à se tromper et à recommencer, jusqu’à trouver l’innovation qui lui manquait pour faire la différence sur son secteur.

Améliorer l’existant est certes fondamental, mais voir plus loin est crucial dans un monde où le manque de disruption est une cause de disqualification. Or, si la première approche renforce la performance de l’entreprise à un instant donné, la seconde prépare l’avenir et peut changer durablement les choses. La combinaison des deux donne alors naissance à un formidable accélérateur de succès.

Hervé Damoizeau, Partner conseil aéronautique et industrie et Philippe Armandon, Directeur global du conseil Aeroline, et de la practice "Excellence des opérations industrielles" chez Sopra Steria Consulting.

Les avis d'experts sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Nouvelle

0 Commentaire

[Avis d'expert] Exploiter et explorer : les deux clés de la transformation industrielle

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS