[Avis d'expert] Ce que le Covid-19 va changer dans le système d’information des entreprises en 2021

Que nous réserve 2021 en termes de technologies et comment façonneront-elles les pratiques de demain au sein des entreprises ? Voici les tendances à suivre de près dans les prochains mois selon Patrick Rohrbasser, Regional VP Southern EMEA et Afrique de Veeam.

Partager
[Avis d'expert] Ce que le Covid-19 va changer dans le système d’information des entreprises en 2021
Quelles seront les orientations technologiques et les stratégies des entreprises en matière de données après la pandémie?

Après une année 2020 très fluctuante et incertaine, frappée de plein fouet par la "tempête Covid", les entreprises de tous les secteurs regardent vers l'avenir avec l'espoir d'y voir le bout de la crise et de pouvoir rapidement redresser le navire. Comme à chaque nouvelle année, de nouvelles tendances IT émergent ou se précisent pour répondre aux enjeux des entreprises.

Les développeurs auront davantage leur mot à dire quant à l’orientation technologique et à la stratégie de leurs entreprises en matière de données

Quels que soient les secteurs, les solutions en libre-service vont connaître un essor massif. Cette nouvelle donne va entraîner un changement de comportement chez les DSI qui se reposeront davantage sur leurs équipes de développeurs pour décider des orientations de leurs entreprises en matière de technologie. Traditionnellement, les équipes de développeurs ont toujours adopté une approche descendante pour transférer leurs données dans le cloud, mais cette méthodologie a changé avec la pandémie et l’essor des environnements cloud. En 2021, les équipes de DevOps auront de plus en plus leur mot à dire sur la stratégie de gestion des données et, par conséquent, la mobilité des charges de travail va s’intensifier, à mesure que les techniques de gestion des données dans le cloud se perfectionneront.

Les entreprises seront plus attentives à la gestion des données provenant des plates-formes de travail collaboratives dans le cloud

La répartition des équipes de travail sur différentes localisations, qui était déjà de plus en plus fréquente avant le début de la pandémie, a connu un essor exceptionnel ces derniers mois. Alors que les entreprises s’apprêtent à étendre les possibilités de télétravail jusqu’au printemps prochain, elles vont incontestablement se reposer de plus en plus sur les plates-formes collaboratives dans le cloud, telles que Microsoft Teams ou Slack. Il en résulte que les équipes seront encore plus nombreuses à mettre à profit la puissance du cloud pour stocker leurs données entrantes via ces plateformes. En 2021, l’attention et les besoins se porteront donc davantage sur la protection et la gestion des données en provenance de logiciels collaboratifs.

Le déclin des équipements physiques au profit des modèles software-defined

Les équipements physiques qui, il y a 10 ans, faisaient figure de jouets flambant neufs sur lesquels tout le monde voulait faire main basse, n'ont pas eu la longévité attendue, et ils perdront progressivement en attractivité à mesure que les entreprises se tourneront vers des modèles software-defined. Le télétravail en temps de pandémie a eu un impact non négligeable sur la manière dont cette question a été abordée en 2020 et la tendance va se poursuivre en 2021, alors que les modèles définis par logiciel occuperont le devant de la scène.

L'apprentissage automatique se démocratisera autour des données dans le cloud

Certaines entreprises ont déjà pris conscience du potentiel illimité des données dont elles disposent. La réutilisation des données constituera l’une des orientations principales des entreprises en 2021 et nombre d’entre elles se tourneront vers l'apprentissage automatique pour y parvenir. Si cette tendance est encore dans sa phase émergente, elle va s’intensifier à mesure que les entreprises prendront conscience de l'intérêt de l'apprentissage automatique pour les aider à analyser et à réutiliser les données dont elles disposent déjà. Grâce à son utilisation dans le cloud, elles finiront nécessairement par perfectionner leur intelligence concernant les données.

Les sanctions liées à la conformité se feront de plus en plus rares

La protection des données personnelles et la réglementation afférente continueront à se renforcer en 2021, notamment dans l’Union européenne où un durcissement de la réglementation concernant les données personnelles sortantes en direction des Etats-Unis est à prévoir. Si en 2019 nous avions constaté une hausse significative du nombre de sanctions, dans le but d'insister sur le sérieux avec lequel les réglementations comme le RGPD devaient être prises, elles se sont faites de plus en plus rare en 2020, et cette tendance est amenée à se poursuivre. Aujourd’hui, ces règlementations sont l’objet d’une attention accrue et la tendance est à un renforcement de la cohérence de la réglementation en matière de protection des données personnelles au niveau européen et international.

Un rebond des dépenses IT à prévoir, avec une priorité pour la sécurité et les équipements physiques

Malgré les perturbations économiques engendrées par la pandémie en 2020, nous assisterons à une hausse de 5 à 10 % des dépenses générales liées à l’IT et ce dès le début de l’année 2021. Les fonds alloués seront principalement dédiés à la sécurité, à la modernisation générale des systèmes (sauvegarde, applications, migrations dans le cloud, etc.) et au remplacement des équipements physiques. De plus, les entreprises s'intéresseront aux dépenses annuelles récurrentes en matière d’IT qui auront été gelées en 2020. Le report, durant la pandémie, du remplacement des équipements, qui doit en général se faire tous les trois ans, devrait être l’un des premiers points à l’ordre du jour en 2021 pour de nombreuses entreprises.

Patrick Rohrbasser, Regional VP Southern EMEA et Afrique, Veeam

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine nouvelle.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS