Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Avis d'expert] 5G : Une expérience spectateur augmentée pour la Coupe du monde de rugby 2023

, ,

Publié le

Tribune La 5G pourrait aussi changer la façon dont on apprécie le sport. C'est l'analyse de Joachim Renaudin, lead analyst chez Fabernovel. Pour lui, l'arrivée de la 5G, à laquelle il assiste au Japon, pourrait changer sensiblement l'expérience du spectateur au stade, mais aussi pour celui qui regarde le match chez lui sur un écran. Sur le terrain, les points à marquer seront toujours bien réels. 

[Avis d'expert] 5G : Une expérience spectateur augmentée pour la Coupe du monde de rugby 2023
Avec la 5G, l'expérience du spectateur et du téléspectateur de rugby sera-t-elle radicalement changée?
© Anna Tesar - Flickr - C.C.

Pendant un an, le Japon est l’épicentre du sport mondial. La Coupe du monde de rugby sonne comme un échauffement pour les Jeux Olympiques, concentrant l’attention des fans, du grand public et des médias. En plus de l’opportunité pour les Brave Blossoms d’atteindre les quarts de finale pour la première fois de leur histoire, c’est surtout l'occasion pour le Japon de faire rayonner ses traditions et ses savoir-faire.

 

Sport et médias en première ligne

A commencer par la 5G qui fait ses débuts au Japon, avec le test des premiers forfaits grand public affichés partout dans la ville. Dans la fan zone et devant le stade, les opérateurs font tester les cas d’usages futurs de la 5G : réalité augmentée, réalité virtuelle, diffusion 8k... la 5ème génération de standards pour la téléphonie mobile préfigure une révolution pour de nombreuses industries avec en première ligne le sport et les médias.

Habitant à Tokyo, j’ai eu l’occasion d’aller soutenir le XV de France lors de son épique victoire contre les pumas argentins. Au delà de la passion du match et ses rebondissements, j’ai pu constater que l’actuelle expérience spectateur du stade ne propose rien de bien nouveau par rapport à un match des années 2000. Loin des promesses des expériences 5G de la fan-zone, les points de frictions restent les mêmes à chaque match. Impossible de poster ses meilleurs clichés sur Instagram comme tout bon millenial qui se respecte : le réseau est saturé, et mon selfie de célébration du 1er essai se publié 30 minutes en retard au moment où l’argentine est repassée devant. Cantonné en catégorie D, je peine à distinguer les chevauchées de Damian Penaud ou les passes sautées de d’Antoine Dupont de l’autre côté du terrain.

 

Dans le stade : Une expérience augmentée

Imaginons maintenant ce que pourrait être la demi-finale France Argentine de la coupe du monde 2023 à Saint-Denis. 5 minutes avant le coup d’envoi. Un formidable tifo couvre les tribunes : “Ramenez la coupe à la maison”. Des millions de français le contemplent sur leur smartphone grâce aux publications live et haute définition (8k) de spectateurs. Pour les nouvelles générations de supporters, aller au stade tient autant du moment de partage avec ses voisins qu’avec ses amis et followers, via Instagram, Whatsapp ou Tiktok.

Je pars récupérer ma boisson à la mi-temps, commandée depuis mon siège via l’application du stade, pour ne pas rater une minute du match, et profite de la pause pour enfiler le casque de réalité virtuelle devant moi pour revivre les meilleurs moments de la première mi-temps. Le drop de Ntamack revu depuis les poteaux, l’essai rageur de Camille Chat depuis la ligne d'en but, et la domination des avants français juste au dessus de la mêlée. Comme si j’y étais.

Retour des vestiaires.Pendant la deuxième mi-temps, je me saisis de la tablette offerte devant moi. En disposant l’objectif vers le terrain, je peux voir le match en direct, avec des informations additionnelles en réalité augmentée sur l’écran : 35km/h de pointe pour l'ailier argentin, 920 kg pour le pack français qui domine en mêlée, mais pousse un peu trop à gauche.

 

Et en dehors du stade : des contenus plus créatifs, plus variés et de meilleure qualité

Mais la plus grosse révolution touchera les millions de téléspectateurs qui n’ont pas la chance d’être au stade. Une diffusion en ultra haute définition (4 à 8k) permettra d’apprécier des images unique, chez soi ou en mobilité.

Les meilleurs débit et temps de latence - un rapport de 1 à 10 par rapport à la 4G - permettront la production à distance en direct 

d'événements sportifs. Parce qu’ils seront plus mobiles, les caméramen vous feront vivre en direct, les chants du car de supporters qui se rend au Stade de France, les rituels du XV de France dans le vestiaire après la victoire. Les clubs eux même se saisiront de cette opportunité pour créer des nouveaux types de contenus HD à partager sur les réseaux sociaux ou plateforme de streaming, et consommables en VR.

L’autre gros avantage ? Un élargissement attendu du spectre d'événements sportifs retransmis. Grâce à la production à distance (transmission des images du stade via la 5G à un studio centralisé), qui réduira drastiquement les coûts pour les diffuseurs, les petits stades non-équipés en studios, pourront diffuser leurs matchs. Équipes de jeunes, amateurs... la 5G ouvre la diffusion en streaming à tous, pour le bonheur du spectateur.

Tout comme il était difficile d’imaginer que la 4G rendrait Netflix, Uber, dropbox ou Fortnite possibles, la 5G nous réserve certainement d’autres d’applications - Gaming, Esport, diffusion en VR - tout aussi surprenantes dans le domaine du sport. On espère juste qu’elle sera prête pour la Coupe du Monde 2023.

 

Joachim Renaudin,

Lead Analyst chez Fabernovel, il est co-auteur des études Uber, the transportation virus and Tesla, uploading the future

 

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Nouvelle.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle