Avion à hydrogène : Airbus et CFM International vont mener leurs recherches sur un avion d’essai A380

Airbus et CFM International annoncent avoir signé un partenariat, mardi 22 février, pour mener des recherches sur la combustion directe à hydrogène, avec l'ambition de lancer un court et moyen-courrier à hydrogène en moins de 15 ans. Les défis technologiques à franchir sont colossaux.

Partager
Avion à hydrogène : Airbus et CFM International vont mener leurs recherches sur un avion d’essai A380
Vue d'artiste de l'avion d'essai A380 qui servira à tester les aspects liés à la combustion directe par hydrogène.

L’avionneur Airbus et CFM International – une co-enteprise 50/50 GE Aviation et Safran Aircraft Engines – ont annoncé, mardi 22 février, s’associer pour tester, à terre et dans l’air, un moteur à combustion directe alimentée à l’hydrogène. Ce partenariat s’ancre dans le programme zéro émission (ZEROe) d’Airbus : l’avionneur européen s’est en effet engagé, en septembre 2020, à mettre en service un court et un moyen-courrier à hydrogène d’ici à 2035.

Pour cette nouvelle étape de R&D, Airbus fournira un avion d’essais A380, équipé de réservoirs d’hydrogène liquide. « Airbus définira également les spécifications du système de propulsion à hydrogène et supervisera les essais en vol », est-il spécifié dans le communiqué de presse. Les ingénieurs de CFM International sont, de leur côté, chargés de modifier « la chambre de combustion, le circuit carburant et le système de commande d’un turboréacteur GE Passport afin qu’il fonctionne à l’hydrogène », d’après le communiqué. CFM devra également réaliser un programme approfondi d’essais au sol avant les essais en vol de l’A380.

Beaucoup de verrous à lever

Au-delà de la seule motorisation, d’immenses défis technologiques attendent encore les ingénieurs d’Airbus et de CFM International. Un gros travail sur les réservoirs cryogéniques est notamment nécessaire : leur masse doit être drastiquement réduite, tout en assurant la stabilité du carburant. Car l’hydrogène liquide entre en ébullition dès que la température dépasse - 253°C, comme nous le rappelions dans notre enquête sur le sujet, en juin dernier . L’autre chantier concerne l’architecture de l’avion : comme il est impossible de stocker l’hydrogène dans les ailes, trop fines, l’avion à hydrogène doit être totalement repensé.

Avion à hydrogène essai

Vue intérieure du futur banc d'essai à hydrogène. © Airbus

Mais avant de faire carburer les avions avec de l'hydrogène, encore faut-il s'assurer du bénéfice climatique associé à cette technologie. Un point qui reste encore incertain : « Les conditions atmosphériques permettant la formation de traînées de condensation seront plus fréquentes avec un avion à hydrogène qui émet davantage de vapeur d’eau », avait souligné Olivier Boucher, climatologue à l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), dans cette même enquête. Sur ce point, le communiqué de presse précise que « le moteur sera installé dans le fuselage arrière du banc d’essais en vol afin de pouvoir surveiller les émissions du moteur, y compris les traînées de condensation, séparément de celles des moteurs assurant la propulsion de l’appareil ».

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - Martin-Église

Maîtrise d'oeuvre pour la construction de 24 logements intermédiaires

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS