Avec un nouveau permis d'exploration, Total veut renforcer sa place en Méditerranée orientale

À la tête d'un consortium, Total a annoncé le 4 janvier avoir signé un accord d’exploration-production sur un bloc au large de l'Égypte, en Méditerranée orientale. Une région où les tensions diplomatiques se sont accentuées durant l'été 2019.

Partager

Avec un nouveau permis d'exploration, Total veut renforcer sa place en Méditerranée orientale
Le consortium mené par Total va mener une campagne de sismique 3D pendant trois ans. (Image d'archive)

La recherche d'hydrocarbures se poursuit en Méditerranée orientale. Total s'intéresse un peu plus aux eaux égyptiennes. Le groupe français a annoncé lundi 4 janvier avoir remporté un contrat d'exploration et de production avec un consortium pour un bloc situé au large de l'Égypte.

Une zone sous-explorée

Le bloc offshore "North Ras Kanayis" est situé dans le bassin d'Hérodote. "Ce bloc de prospection, d’une superficie de 4 550 kilomètres carrés et distant de 5 à 150 kilomètres des côtes, se situe par des profondeurs d’eau entre 50 et 3 200 mètres. Le bassin d’Hérodote étant une zone sous-explorée, l’accord prévoit une campagne de sismique 3D sur les trois premières années", indique Total dans un communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

(Le bloc "North Ras Kanayis" représenté sur une carte. Crédit : Total)

Total pèse 35 % dans le consortium. À ses côtés, on retrouve la compagnie anglo-néerlandaise Shell (30 %), l'entreprise koweïtienne KUFPEC (25 %) et la société égyptienne Tharwa (10 %).

"Total se félicite de pouvoir renforcer sa position dans l’est de la Méditerranée en devenant l’opérateur de cet accord d’exploration production", déclare dans un communiqué Kevin McLachlan, directeur exploration chez Total. Malgré d'importantes découvertes de gaz dans cette région, Total a rencontré des difficultés dans ses projets d'exploration. Des obstacles qui s'ajoutent aux tensions diplomatiques qui entourent ces mers très convoitées.

Avec Reuters (Sudip Kar-Gupta ; version française Nicolas Delame, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS