Avec son plan « Shape », Eurocopter vise 200 M€ d’économies

Partager
Avec son plan « Shape », Eurocopter vise 200 M€ d’économies

L’hélicoptériste européen confirme le lancement d’un plan d’économies sans licenciement, ni chômage partiel, pour affronter la crise qui pèse sur son carnet de commandes civiles. Succédant au programme Vital lancé en 2005, consistant au contraire à assurer la montée en cadences, Shape comprend des mesures de réduction de coûts (à court terme), d’amélioration de la productivité et des investissements (R&D et stratégie produits). Pour soutenir la rentabilité, Eurocopter vise 200 millions de réductions de coûts d’ici à 2011, notamment dans les fonctions communisation, ressources humaines et juridique. Il réduira aussi ses stocks et réaffectera certains salariés. La filiale d’EADS va également tenter de simplifier et rendre plus rapide ses processus.

Pour le PDG d’Eurocopter, Lutz Bertling, le programme Shape « n’est pas qu’un simple programme de réduction des coûts. Il doit permettre à Eurocopter de dégager les liquidités et de réaliser les bénéfices indispensables pour continuer à investir ». Dans La Tribune, le patron allemand affirme que le recours à l’intérim et aux heures supplémentaires vont diminuer. En début de semaine, il avait aussi déploré dans Les Echos une baisse de prise de commandes de 70 %, des investissements insuffisants, une dégradation générale des performances industrielles ou encore un développement disproportionné des fonctions support.

Par ailleurs, Lutz Bertling a annoncé à La Tribune qu’Eurocopter lancera, au plus tard en juin 2010, le développement d’un nouvel hélicoptère civil, le X4. Ce dernier succédera au Dauphin et fera travailler près de 3 000 personnes. Un programme d’environ 600 millions d’euros.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS