Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Avec son nouveau coupé-crossover Arkana, Renault s'attaque au marché russe

Cédric Soares , , ,

Publié le

Images A l’occasion du salon automobile de Moscou, mercredi 29 août, Renault a dévoilé Arkana, le nouveau SUV de son programme entrée de gamme “Global Access”. Le coupé-crossover sera en premier lieu destiné au marché russe lors de son lancement en 2019, avant un déploiement sur d’autres marchés internationaux. Le constructeur veut en faire le fer de lance de son plan stratégique “Drive the Futur”.

Avec son nouveau coupé-crossover Arkana, Renault s'attaque au marché russe
Renault a révélé au Salon de l'automobile de Moscou (Russie), le 29 août, le coupé-crossover Akana.
© Groupe Renault

Renault a dévoilé à l’occasion du Salon automobile de Moscou (Russie), mercredi 29 août, Arkana, le nouveau showcar de son programme d’entrée de gamme “Global Access”. Positionné sur le segment C des voitures compactes, il s’agit d’un coupé-crossover.

“Le showcar Arkana est un coupé-crossover unique, une fusion parfaite entre l’élégance d’une berline et la force d’un SUV. Nous lui avons apporté tous les attributs de la marque Renault, avec un design musclé, la force et sa sensualité de notre touche française”, explique Laurens Van den Acker, directeur du design industriel du Groupe Renault, dans un communiqué de presse.

En dévoilant la première photo de la voiture, la semaine précédente, Renault a expliqué que le nom Arkana venait du mot latin “arcanum” qui signifie secret. Il faut croire que le constructeur a érigé le concept en règle puisque la fiche technique de l’auto reste une inconnue. Le Français se contente de préciser que le SUV sera équipé de jantes 19 pouces “suggérant ses capacités tout-terrain”. Aucun détail sur la motorisation du modèle.


Le coupé-crossover Renault Arkana de profil ©Groupe Renault

La Russie, premier marché du Groupe Renault en 2022

Si le constructeur reste discret sur les spécification du cross-over, il l’est beaucoup moins en revanche sur ses ambitions. Le lancement de la version de série, prévu en 2019, s’inscrit dans le plan stratégique "Drive the Future", annoncé par Carlos Ghosn en Octobre 2017. Renault vise à accroître le volume de ses ventes à 5 millions d’unités d’ici 2022. “Arkana aura un rôle de premier plan dans la réalisation de cet objectif”, affirme la marque dans le communiqué.

Le SUV sera destiné dans un premier temps au marché russe, avant “un lancement sur différents marchés internationaux”. La Russie, “aujourd’hui deuxième marché du Groupe Renault” devrait devenir le plus important à l’échéance du plan stratégique. L’usine de Moscou du constructeur sera le premier site de fabrication du futur SUV.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

03/09/2018 - 10h55 -

belle idée que celle d´avoir repris le design du GLC coupée . Est ce le fruit de la collaboration avec Daimler ? Les moteurs sont ´ils déjà WLTP ? aurons nous de vrai moteurs ou des 1,6 L DCI ou essence ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle