L'Usine Aéro

Google devance Amazon et devient le premier opérateur autorisé à livrer par drone aux Etats-Unis

, , ,

Publié le

L’Administration Fédérale de l’aviation américaine (FAA) a permis à Wing Aviation, un projet de livraison par drone développé par Alphabet, la maison de mère de Google, de faire de la livraison entre commerces et particuliers.   

Google devance Amazon et devient le premier opérateur autorisé à livrer par drone aux Etats-Unis
Le drone Wing pourra désormais livrer des colis entre des commerces et des particuliers.
© Wing

Une première dans le monde de la livraison par drone. Le 23 avril, l’administration fédérale américaine de l’aviation, la Federal Aviation Administration (FAA) qui certifie que les engins aériens sont aptes – ou non – à voler, a permis à Wing, le drone développé par Google X, d’opérer comme une compagnie aérienne. En obtenant la certification "Air Carrier" de la FAA, Wing devient la première compagnie de livraison par drone à pouvoir livrer des biens à des particuliers.

Résultat : aux Etats-Unis, on pourra bientôt se faire livrer sa pizza Domino’s, son ordonnance médicale depuis le pharmacien du coin ou son smoothie banane-avocat-cresson provenant du coffee-shop le plus en vue de la ville… par drone.

Google coupe l’herbe sous le pied de son concurrent direct, Amazon, qui a développé son propre système de livraison par drone, "Prime Air Delivery", depuis ses entrepôts en 2016. Mais le géant de Seattle n'a pas encore obtenu le précieux agrément de la FAA et reste à une phase de tests.

70 000 vols tests

"C’est un important pas en avant pour le test et l’intégration des drones en toute sécurité dans notre économie. La sécurité reste notre première priorité, à mesure que cette technologie se développe et atteint son potentiel", a déclaré la secrétaire américaine aux transports (l'équivalent statutaire de la ministre des transports française) Elaine L Chao.

Les drones Wing ont déjà effectué 70 000 vols tests et plus de 3 000 livraisons à domicile, sur les perrons, dans les jardins et les rues de clients australiens depuis 2014. Mais pour obtenir sa certification de la FAA, Wing travaille sur ses drones au sein de l’université Virginia Tech depuis l’automne 2016.

Moins cher et moins énergivore

Les drones sont équipés de 14 hélices dont la plupart sont renforcées pour porter jusqu’à 1,5 kg de marchandises. Les drones sont conçus pour livrer des produits quotidiens comme des médicaments ou de la nourriture.

Sur son site, Wing défend les avantages de la livraison par drone, arguant qu’elle est moins chère, moins énergivore, plus rapide et propice à la décongestion du trafic routier au sol.

La livraison par drone "permettra aux familles, à ceux qui travaillent en horaires décalés et aux autres consommateurs occupés de consacrer plus de temps aux choses qui comptent vraiment", lit-on dans le communiqué de l’entreprise. "Elle diminuera la dépendance de ceux qui sont en mobilité réduite."

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte