Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Avec sa voiture électrique, Chevrolet mise sur l'équilibre entre autonomie et performance

, , , ,

Publié le

Au salon de Détroit, la marque américaine de General Motors a dévoilé les caractéristiques de la Bolt, sa voiture 100% électrique qu'il commencera à produire cette année pour une commercialisation à partir de 2017. Ce modèle apparaît comme prometteur avec un moteur d'environ 200 chevaux et plus de 300 kilomètres d'autonomie, le tout à un prix d'entrée de 30 000 dollars. De quoi faire face à l'avalanche de concurrents attendus sur ce créneau.


Un dessin technique de la Bolt diffusé par Chevrolet

Après l'avoir dévoilée au CES de Las Vegas, Chevrolet a donné plus de détails sur sa voiture 100% électrique, la Bolt, à l'occasion du salon de Détroit. Ce qui n'était ainsi encore qu'un concept prometteur présenté l'an dernier au même endroit se concrétise avec un modèle de série prêt à entrer en production pour une commercialisation prévue pour 2017.

Moteur de 203 chevaux

Et sur le papier, autant dire que cette Bolt a tout d'une future grande, avec un accent porté par les ingénieurs de GM sur l'équilibre entre autonomie et performance. La Bolt sera ainsi dotée d'un moteur électrique offrant une puissance de 150 kW, équivalente à 203 chevaux, de quoi passer de 0 à 50 km/h en moins de 3 secondes et de 0 à 100 en près de 7 secondes. La vitesse de pointe s'affiche à 91 miles par heure, soit 146 km/h.

Les défis de l'autonomie et de la recharge

Pour tenir la route côté autonomie - toujours affiché à plus de 200 miles (soit 322 kilomètres) - la Bolt disposera d'un impressionnant bloc batterie lithium-ion de 60 kWh, développé par LG.

Revers de la médaille, le véhicule sera donc particulièrement lourd avec un poids total de 1 625 kg, dont 425 kg pour la batterie. Par rapport à une Renault Zoé, 1430 kg sur la balance (290 kg pour la batterie), la différence n'est toutefois pas si importante au regard de la différence d'autonomie : au moins 100 kilomètres de plus pour l'américaine. La batterie de la Bolt sera par ailleurs garantie 8 ans ou 100 000 kilomètres.

A la manière de Tesla et son réseau de superchargeurs, Chevrolet a également bien compris que le temps de charge est un des principaux points faibles des véhicules électriques. A côté d'une recharge lente (40 kilomètres par heure), la Bolt disposera également d'une connectique en option permettant de gagner 145 kilomètres d'autonomie en 30 minutes. 

La bataille du véhicule électrique est lancée

Avec un prix de départ annoncé à 30 000 dollars, aides gouvernementales déduites, la Bolt vise avant tout le marché grand public. Si Chevrolet n'est plus présent en Europe, difficille d'imaginer que GM ferait l'impasse sur ce marché et une version badgée Opel devrait bientôt être confirmée.

Face au modèle le plus vendu jusqu'à présent, la Nissan Leaf, et les autres déjà disponibles ou qui seront lancés dans les prochains mois - BMW i3, Ford Focus Electric, Kia Soul EV ou encore la Volkswagen eGolf - la bataille du véhicule électrique est donc bel et bien lancée. Il faudra aussi compter sur Tesla, qui s'est pour l'instant concentré sur le segment premium, mais prépare une Model 3 à moins de 30 000 dollars...

Un nouveau positionnement qui pourrait donner tort à l'ancien vice-président de GM, Bob Lutz, qui s'est récemment montré très pessimiste sur l'avenir du constructeur californien. Dans une interview, il a mis en avant les pertes récurrentes de Tesla qui ne pourra selon lui résister à l'avalanche de modèles électriques concurrents à venir. Mais Tesla n'a pas dit son dernier mot et mise aussi sur une autre technologie d'avenir, le véhicule autonome. La marque vient d'annoncer le recrutement de 1600 ingénieurs pour rester à la pointe dans ce domaine. Et faire face à l'arrivée imminente d'un autre trublion bien décidé à bousculer les constructeurs traditionnels sur ce terrain de la technologie embarquée : un certain Apple.

La vidéo de présentation des caractéritiques de la Chevrolet Bolt :

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

20/01/2016 - 15h29 -

320 Km pour 60Kw h c'est bien peu au regard de la zoe qui devrait avec une telle batterie faire prés de 500Km (norme américaine!!!!!)
Répondre au commentaire
Nom profil

16/01/2016 - 20h33 -

Avec une vitesse de pointe de 146 km/h, c'est nul pour doubler si on est à 130 km/h sur autoroute.
Tesla n'est pas seulement un VE qui roule plus vite, mais c'est aussi des bornes Tesla. Bientôt d'Oslo à Rome et plus sur Lisbonne aussi. M. Bob Lutz se goure sur toute la ligne. Has been jaloux va! Avec 300 millions de consommateurs aux US, il y a assez de riches pour acheter la production Tesla. Tesla gagnera sur la bataille des batteries.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle