Avec les biscuits Kinder cards, Ferrero poursuit sa diversification

Ferrero, le groupe propriétaire des marques Kinder et Nutella, va lancer un nouveau biscuit : le Kinder cards. Grâce à ce produit, le groupe italien espère capter 10% du marché du biscuit français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Avec les biscuits Kinder cards, Ferrero poursuit sa diversification
A partir du mois d'avril, le biscuit Kinder cards sera commercialisé en France.

L'italien Ferrero poursuit son offensive sur le marché des biscuits français. Après le lancement de Nutella B-ready en 2016 et des Nutella Biscuits en 2019, le groupe italien va commercialiser, à partir du mois d'avril 2020, un nouveau produit : les Kinder cards. Grâce à ce nouveau lancement, le groupe espère capter 10% du marché des biscuits français.

Stratégie de diversification du groupe

Alors qu'il était encore absent du marché des biscuits il y a quatre ans, le lancement des Kinder Cards s'inscrit dans le cadre de la stratégie de diversification entamée par le groupe en 2016.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Grâce au rachat de Delacre et au lancement de Nutella B-ready en 2016 et de Nutella Biscuits en 2019, le groupe italien a déjà réussi à conquérir 8% de parts sur un marché français estimé à 2,2 milliards d'euros par an. "Ce lancement s’inscrit dans une stratégie de diversification du groupe Ferrero et nous permettra de développer la marque Kinder sur le marché des biscuits", confirme Loïc Lallier, directeur marketing chez Kinder France.

Objectif: 10% de parts de marché en France

Pour augmenter encore sa présence sur le marché hexagonal, le groupe compte désormais surfer sur la popularité du Kinder. La marque réalise, en France, un chiffre d'affaires de 650 millions d'euros. Le nouveau biscuit composé de deux gaufrettes au lait et au cacao entourant une crème au goût de Kinder est fabriqué à Alba, dans le Piémont.

Le groupe Ferrero espère réitérer l'exploit réalisé, en 2016, par le lancement de B-ready dont les chiffres de ventes (60 millions sur la première année) en ont fait l'un des meilleurs de l'industrie agro-alimentaire.

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS