Avec le prototype "Beta", Toyota fait un pas de plus vers les poids lourds propres

Le constructeur japonais Toyota a dévoilé la seconde déclinaison de son camion à hydrogène, le modèle "Beta".

Partager
Avec le prototype
Le constructeur japonais Toyota a dévoilé la seconde déclinaison de son camion de classe 8 à hydrogène, le modèle "Beta", lors d'un séminaire d'information au Michigan du 30 juillet au 2 août.

Après le poids lourd "Alpha", démonstrateur initial du "Projet Portal" mis en service en avril 2017, l’entreprise Toyota continue sur sa lancée en dévoilant un nouveau prototype de camion à hydrogène baptisé "Beta". Il améliore les performances du véhicule en portant l’autonomie à plus de 480 km contre 320 km pour le modèle précédent. Les essais du nouveau modèle débuteront à l'automne 2018.

"Beta" gagne également en polyvalence et en confort. La nouvelle cabine est plus large avec une pile à combustible, composant majeur des véhicules à hydrogène, empiétant moins sur l'habitacle.

Surtout, le nouveau modèle marque une nouvelle étape vers la commercialisation en comparaison du modèle Alpha qui représentait surtout une première phase d'essais et de tests purs.

Une évolution du projet permise par l’ancien modèle "Alpha"

Ce nouveau prototype a été développé grâce aux essais et aux données recueillies par le précèdent modèle "Alpha" qui a enregistré 16 000 km de transports réels sur des courtes distances, notamment aux alentours de Los Angeles.

Le travail des équipes de Toyota a surtout consisté à adapter pour un modèle beaucoup plus gros l'architecture des Toyota Mirai, l'une des premières berline à hydrogène à être produite en série. Ingénieurs et techniciens ont donc travaillé de longues heures pour assimiler notamment les faisceaux de câbles, l’électronique et d’autres éléments aux dimensions d'un camion.

Le modèle Beta affiche aujourd'hui un poids total roulant autorisé de 36 tonnes, 670 chevaux et 1800 Nm de couple. Il fonctionne avec deux piles à combustible de Toyota Mirai et une batterie de 12 kWh.

(Les ingénieurs ont adapté l'architecture des Toyota Mirai au gabarit d'un camion.)

Pour rappel, un moteur à hydrogène fonctionne grâce à une pile à combustible qui est alimentée par la rencontre entre l'hydrogène et l'oxygène. La réaction qui en découle produit de l'électricité et rejette de la vapeur d'eau.

Le "Project Portal" reste encore à développer avant de pouvoir se montrer compétitif vis-à-vis des modèles électriques mais l'objectif de commercialisation n'aura jamais été aussi proche.

(TimeLaps de la construction du modèle BETA par Toyota.)

Une stratégie tournée vers les véhicules propres

Le développement de véhicules propres et non-polluants est au cœur de la stratégie commerciale de Toyota. L'entreprise nippone s'est positionnée très tôt sur le marché des voitures moins polluantes. La Toyota Prius était la première voiture hybride commercialisée en 1997. L'entreprise est aujourd'hui leader sur ce marché avec un record de 1,52 millions de véhicules électrifiés dans le monde en 2017. Cela représente une hausse de 8% sur le précédent record déjà tenu par le géant japonais en 2016.

De plus, elle garde en ligne de mire les objectifs qu'elle s'est fixée dans le cadre de la stratégie Toyota Environmental Challenge 2050 comme par exemple "zéro émission de CO2 pour les véhicules neufs" ou encore "zéro émission de CO2 pour les sites de production".

Le Project Portal 2.0 est en parfait accord avec ces objectifs. Toyota cherche, tout comme en 1997 avec la Toyota Prius, à devenir un précurseur sur le marché des véhicules à hydrogène.

L’enjeu pour le constructeur maintenant sera de pouvoir encore améliorer l’autonomie de ses camions, sachant que les transporteurs effectuent en général des distances bien supérieures aux 480 km de capacité actuelle annoncée. Il s'agira aussi de développer des infrastructures de ravitaillement en hydrogène destinées au public.

(Le prototype Beta à hydrogène du "Project Portal 2.0" de Toyota.)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS