Avec le GNL d’Engie, Total devient numéro 2 mondial du gaz naturel liquéfié

Total a annoncé le 13 juillet avoir finalisé l’acquisition des actifs amont d’Engie dans l’amont dans le gaz naturel liquéfié. Une consolidation qui propulse le groupe pétrolier français à la seconde place sur un marché du GNL en pleine transformation.

Partager
Avec le GNL d’Engie, Total devient numéro 2 mondial du gaz naturel liquéfié
Total devient n°2 mondial du GNL, un marché en forte croissance et en profonde transformation.

1,5 milliard de dollars. C’est la valeur d’entreprise à laquelle Engie a accepté de céder à Total ses activités amont (contrats d’achats à long terme, liquéfaction, méthaniers, droits de passage dans les terminaux de regazéification) dans le GNL. Cette acquisition, qui comprend une part de 16,6% dans le projet américain Cameron LNG, "permet à Total de tirer parti de la taille et de la flexibilité sur un marché du GNL en forte croissance et qui se transforme de plus en plus en marché de commodité", commente Patrick Pouyanné.

Comment le GNL a fait du gaz une commodité

Cette transformation profonde du marché du gaz, à laquelle le PDG de Total fait allusion, est directement liée à la flexibilité que lui apporte le GNL. Longtemps contraint par des contrats long-terme en raison du recours à des chaînes de transformation lourdes (liquéfaction, gazéification) sur des marchés immenses, le gaz s’est libéré avec l’apparition de petites unités de regazéification pour des marchés locaux. Ce qui lui redonne de la compétitivité face au charbon, et permet des arbitrages sur les marchés internationaux, tant à la vente qu’à l’achat. Ce dont Donald Trump a récemment essayé de convaincre Angela Merkel, lorsqu’il accusait l’Allemagne d’être "prisonnière" de la Russie pour son approvisionnement en gaz.

10% du marché mondial

Cette consolidation permet à Total de devenir la 2e major du GNL, avec 10% du marché mondial et un volume annuel de près de 40 millions de tonnes par an d’ici 2020. Ses capacités de liquéfaction seront portées à 23 millions de tonnes, son portefeuille de contrats d’achats et de ventes long terme à 28 millions de tonnes, et sa flotte à 18 méthaniers dont deux unités flottantes de stockage et de regazéification (FSRU). Total s’est engagé à reprendre les équipes d’Engie travaillant dans cette division.

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS