L'Usine Agro

Avec la vente d’Endel, Engie se sépare de ses activités dans la maintenance nucléaire

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Engie a dévoilé le 15 octobre son projet de vente d'Endel. Les salariés de cette filiale redoutent un affaiblissement de leurs capacités dans la maintenance nucléaire.

Avec la vente d’Endel, Engie se sépare de ses activités dans la maintenance nucléaire
Endel intervient dans la maintenance industrielle dans plusieurs secteurs : sidérurgie, pétrochimie, agroalimentaire, pharmacie, cosmétique et même défense...
© Toupance Marielle

Engie poursuit son chantier de simplification. Jeudi 15 octobre, l’énergéticien français a dévoilé son intention de vendre Endel, une filiale spécialisée dans la maintenance industrielle. Elle intervient notamment sur les centrales nucléaires du parc français. La décision a été communiquée deux jours plus tôt aux 6 000 salariés de l’entreprise.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte