Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Avec la ratification de l'Inde, l'accord sur le climat proche de son entrée en vigueur

, , , ,

Publié le

L'Inde, troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre au niveau mondial, a officiellement ratifié dimanche l'Accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques.

Avec la ratification de l'Inde, l'accord sur le climat proche de son entrée en vigueur
L'Inde, troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre au niveau mondial, a officiellement ratifié dimanche l'Accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques. /Photo d'archives /REUTERS/Jacky Naegelen
© REUTERS/Jacky Naegelen

"L'Inde a déposé les documents de ratification de l'Accord de Paris auprès des Nations unies", indique un communiqué de l'Onu. Avec cette ratification, l'accord sur le climat se rapproche un peu plus de son entrée en vigueur surtout que l'Inde est le troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre au niveau mondial.

"Le secrétariat général (de l'Onu) appelle toutes les parties à accélérer les procédures au niveau national afin d'intégrer l'accord aussi tôt que possible cette année", a déclaré un porte-parole dans un communiqué.

L'accord, approuvé par près de 200 pays lors de la COP 21 en décembre dernier, prévoit une réduction des émissions de gaz à effet de serre par une transition des énergies fossiles vers des énergies durables afin de maintenir le réchauffement en dessous de la barre des deux degrés Celsius par rapport à l'ère pré-industrielle.

L'Union européenne devrait achever la semaine prochaine le processus de ratification par ses Etats membres, ce qui constituera une nouvelle avancée significative.

Le mois dernier, la Chine et les Etats-Unis, les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, avaient soumis leur projet de ratification aux Nations unies marquant un progrès symbolique.

L'accord doit être ratifié par les pays qui représentent ensemble au moins 55% des émissions mondiales de dioxyde de carbone afin de pouvoir entrer en vigueur avant les prochaines négociations en novembre à Marrakech au Maroc.

"Au Maroc, l'Inde demandera une feuille de route concrète pour les pays développés", a déclaré le ministère indien de l'Environnement dans un communiqué.

L'Inde dénonce le train de vie extravagant des pays développés qui présentent "une empreinte carbone élevée".

La présidence de la République française a salué la ratification indienne, "en ce jour symbolique qui marque l'anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi".

"Cette décision, après celle des ministres européens de l’Environnement, nous rapproche de l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris d’ici la fin de l’année", estime l'Elysée dans un communiqué.

Barack Obama a salué la ratification indienne, soulignant dans un message sur Twitter que le Premier ministre Narendra Modi et son pays portaient l'héritage du Mahatma et de son projet d'"un monde digne pour nos enfants".

Pour Reuters, Aditya Kalra avec Myriam Rivet à Paris; Pierre Sérisier pour le service français

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus