Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Avec la conserve, les Millenials misent sur une cuisine d'assemblage

Franck Stassi , ,

Publié le

Les 18-34 ans consacrent peu de temps à la cuisine mais ont à cœur de réaliser des plats visuellement élaborés et adaptés au partage, selon l’interprofession de la conserve, qui tente de convertir les jeunes à ce mode de conditionnement.

Avec la conserve, les Millenials misent sur une cuisine d'assemblage
79% des 18-34 ans ont un budget alimentaire de moins de 63 euros par semaine, contre 53% en moyenne pour l'ensemble de la population. Un argument de poids pour la conserve.
© Delpierre Mer et Tradition

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es. La boîte de conserve libère du temps pour la créativité et la présentation des plats, des éléments essentiels pour la génération Instagram (17 millions d’abonnés en France), constate l’Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de la conserve appertisée (Uppia). "La conserve, c’est le meilleur des fast foods", lance son délégué général, Julien Couaillier, dont la feuille de route est de toucher des Millenials (18-34 ans). Actuellement, la conserve (présente dans 99,7% des foyers français) touche un cœur de cible axé sur les ménages de plus de 40 ans.

"Les jeunes achètent moins souvent des conserves, et en moins grandes quantités. Nous devons travailler sur la cuisine de la conserve. Vous achetez une pâte feuilletée et vous pouvez la garnir, pour un coût moindre à la restauration hors-foyer, et plus rapidement", complète Julien Couaillier. Le budget des 18-34 ans consacré à la consommation à domicile diminue, mais ceux-ci sont toujours plus soucieux de l’impact environnemental et nutritionnel de leurs achats.

Des produits prêts à consommer

Pour élaborer, avec ses adhérents, des réponses dédiées, l’Uppia a privilégié une méthodologie d’enquête par envoi de photos au moyen d’une application (à l’usage rémunéré). "En s’appuyant sur des photos personnelles, nous devons révéler la réalité sans fard des usages de la conserve, habituellement cachée dans le placard", souligne Martine Ghnassia, fondatrice d’InCapsule by Ifop.

Résultat des 3 300 photos issues de 300 foyers (indépendants des parents) : les jeunes sont friands de cuisine, mais avec des gestes réduits au minimum, en assemblant différents ingrédients.

La possibilité de préparer des produits prêts à consommer, de pouvoir bénéficier de produits à tartiner (avec la notion de partage très appréciée des jeunes générations), de se procurer rapidement des légumes (pour l’équilibre alimentaire), et, fait plus étonnant, de se tourner vers des desserts qui rappellent l’enfance (les crèmes Mont Blanc ou les compotes Pom’Potes sont surreprésentées) est appréciée des sondés.

De fortes attentes environnementales et locales

Pour répondre aux attentes des Millenials, la conserve ne manque pas d’atouts, rappelle l’interprofession : le métal (84% des conserves vendues en France) est recyclable à l’infini, tandis que 65% des produits alimentaires consommés dans ce conditionnement sont des légumes.

Dans les prochains mois, l’Uppia insistera sur la notion d’économie circulaire, et reconduira pour une troisième saison sa web-série destinée à lever les doutes sur l’industrie de la conserve (la supposée présence de conservateurs constitue le premier frein à l’achat). Les industriels sont, eux, appelés à prendre davantage en compte les tendances bio et locavores sur leurs étiquettes. "Nos usines sont au milieu des champs !", appuie Julien Couaillier.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle